La critique de The green Hornet

the-green-hornet

Synopsis : Le directeur du journal Daily Sentinel se transforme la nuit en super-héros connu sous le nom de Frelon Vert. Il est secondé par Kato, l’expert en arts martiaux.

Réalisé par Michel Gondry avec Seth Roger, Cameron Diaz, Jay Chou, Edward Furlong, Christoph Waltz

On se demande bien ce que  Michel Gondry vient faire dans une surproduction de ce genre. Peut être était il fan de la série  en tous cas il a l’air de s’en amuser

Bien sûr, çà ne ressemble en rien à ce qu’il fait habituellement. « The green hornet » ressemble à toutes les grosses productions américaines : 3D, cascades spectaculaires, du lourd quoi !

Seth Roger, Britt Reid est le fils d’un grand patron de la presse, paresseux et ne pensant qu’à s’amuser, alcool, filles… A la mort de son père, il hérite de l’empire. Il change alors de vie en « s’associant’ avec Kaito l’ancien employé de son père.  Il devient « le frelon vert ». Enfin tout celà grâce à l’ingéniosité de Kaito, Britt est complètement inutile, stupide et demeuré. L’inverse de Kato qui  lui  est un surdoué. Le duo fonctionne à merveille.

On y retrouve avec plaisir Christoph Waltz vu dans le dernier Tarantino.

C’est déjanté, les scènes sont spectaculaires et les voitures bourrées de gadgets plus déments les uns que les autres.

vous y rajoutez de l’humour et du premier degré. Il ne faut pas en attendre plus qu’un bon divertissement.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s