Cinéma : Un heureux évènement

Film français de Rémi Bezançon avec Louise Bourgoin, Pio Marmai, Josiane Balasko, Thierry Frémont, Gabrielle Lazure, Firmine Richard,  Daphné Bürki,  Lannick Gautry, Gérard Lubin, …

Synopsis : « Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ? »

Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.

Rémi Bezançon avait réalisé, il y a 3 ans,  l’excellent « Le premier jour du reste de ta vie » ( trois César et plus d’un million de spectateurs). Il était évident que ce long métrage était attendu.  Cette comédie est adaptée d’un roman d’Eliette Abécassis. Le livre aborde la maternité, et la relation parent enfant. L’adaptation est de Rémi Bezançon et Vanessa Portal.

Barbara, étudiante en philo, rencontre Nicolas, vendeur dans un vidéo club. Après les premiers rendez vous, le couple s’installe ensemble. Quelques temps plus tard, et très amoureux,  ils désirent un enfant. Ce qu’on appelle un heureux évènement est un vrai bouleversement pour une femme, un homme, et pour le couple. Tout est chamboulé, Barbara voit sa vie complètement bouleversée par son nouveau corps,  l’arrivée de son bébé. La relation avec son amoureux n’est plus la même, de même pour la relation avec sa mère, sa belle mère, ses amis.

On suit le cheminement psychologique de la jeune femme face à cet « heureux » évènement. On vit la rencontre, l’amour, la grossesse avec tous ses tracas, l’accouchement avec l’excellente Firmine Richard,  l’arrivée à la maison  jusqu’au un an de bébé : Les bonheurs, les soucis…..Le film est une parfaite adaptation du roman mais avec la « patte » du réalisateur. Un film plein de tendresse, d’humour, de gravité, de légèreté…

Comme pour « Le premier jour du reste de ta vie », le casting est parfait. Louise Bourgoin, (la bonne surprise) étonnante et espiègle,  est Barbara. Pio Marmai est Nicolas. On est très vite séduit par ce jeune couple.  Les deux acteurs sont excellents, touchants, naturels. La mère de Barbara est inerprétée par la formidable Josiane Balasko,  soixante-huitarde… et La belle mère est Gabrielle Lazure, une femme à l’opposé de la mère de Barbara.

On suit le cheminement psychologique de la jeune femme face à sa grossesse. Le film est une parfaite adaptation du roman mais avec la « patte » du réalisateur. Un film plein de tendresse, de sincérité et sans tabous !

A ne pas manquer, un joli moment de cinéma

Un heureux évènement


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s