Cinéma : Beur sur la ville, la critique

Film français de Djamel Bensalah avec Booder, Sandrine Kiberlain, Josiane Balasko, Issam Doumbia, Steve Tran, Gérard Jugnot, Roland Giraud, François Xavier Demaison,
Sid Ahmed Agoumi, Pierre Menès Veronica Novak, Paul Belmondo, Eva Darlan,

Et la participation de Popeck, Frédérique Bel, Valérie Lemercier, Frédéric Beigbeder, Yves Rénier, Marilou Berry, Mokobé, Ramzy Bedia, Sacha Bourdo

Synopsis : A 25 ans, Khalid Belkacem avait tout raté : son BEPC, son code de la route, son BAFA, et même son BCG. Il ne s’attendait pas à devenir le premier « discriminé positif » de la police. Mais comme dit sa mère, « C’est ça, la France ! Elle donne sa chance à tout le monde ! »

Djamel Bensalah est le réalisateur, scénariste, producteur de ce long métrage. Il a fait un film « spécial vacances » « spécial ado.. ».  Son dernier film était tout aussi « teenager » avec « Neuilly sa mère ».

Khalid, glandeur,  est un jeune de banlieue qui a raté ses études et qui a été « pistonné » par son futur beau père pour entrer dans la police. Le préfet de police est accusé de « racisme » lors de la dernière promo, il fait alors nommé Khalid Lieutenant pour montrer qu’il est prêt à accueillir de jeunes recrues de banlieue, et à « colorer » ses équipes. Khalid va alors participer à une enquête. Un sérial killer sévit sur la ville et tue tous les vendredis une femme de façon atroce. Khalid mène l’enquête avec Diane Dardenne.

Une seule raison de voir ce film, celle qui m’a poussée à y aller, l’actrice Sandrine Kimberlain qui s’en sort pas mal mais bon à elle seule elle ne peut pas faire grand chose ! L’acteur  Booder est sympathique. Beaucoup de personnalités participent à ce film :  Gérard Jugnot, Josiane Balasko, Roland Giraud, François-Xavier Demaison, Sacha Bourdo, Sandrine Kiberlain, Valérie Lemercier,  Jean-Claude Van Damme Mais…..

Ce film, c’est de l’humour bien lourdingue… des clichés avec  un commissariat de banlieue bien pourri, des flics pas motivés, des caricatures. Les dialogues sont plus que nuls. Il y a des longueurs. Celà aurait pu être un beau clin d’oeil ou une belle parodie de film policier mais trop c’est trop…

Une comédie à ras des pâquerettes qui a bénéficié d’un marketing plutôt efficace et qui va sûrement faire des recettes pendant les prochaines vacances.

A fuir


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s