Cinéma : 2 days in New York , la critique

Film français réalisé par Julie Delpy, avec Julie Delpy, Chris Rock, Albert Delpy, Alexia Landeau, Alexandre Nahon, Dylan Parker, Kate Burton, Daniel Brühl, Vincent Gallo, Brady Smith, Malinda Williams, Emily Wagner, Alex Manette, Darlene Violette, Ashley Klein, Tatina De Marinis, Owen Shipman,  Marcus Ho, Talen Ruth Riley, Pun Bandhu, …

Synopsis : Marion est désormais installée à New York, où elle vit avec Mingus , un journaliste de radio, leurs deux enfants qu’ils ont eus de relations antérieures et un chat. Le couple est très amoureux ! Marion est toujours photographe et prépare son exposition. Son père, sa sœur et son petit copain (qui est en fait l’ex de Marion et qui n’était pas prévu du tout) débarquent à New York pour le vernissage. Le choc des cultures entre Mingus et la famille française ..

Marion vit à New York avec son fils et Mingus un vrai new yorkais. Elle prépare une exposition de photos. Son père, récemment veuf, sa soeur et son petit ami, non prévu, viennent la voir à NY. La cohabitation entre la famille française et Mingus va être difficile et va provoquer des clash entre Marion et Mingus.

Two Days in New York est la suite de la comédie 2 Days in Paris (2007) de Julie Delpy. Albert Delpy joue dans tous les films de la jeune réalisatrice qui lui écrit des rôles sur mesure. Le scénario est co-écrit par Julie Delpy, Alexia Landeau et Alex Nahon.

Le cinéma de Julie Delpy est toujours joyeux non sans aborder des sujets plus graves ou des situations réalistes. La comédie est déjantée et loufoque. Le rythme est soutenu. Les personnages sont agaçants autant qu’ils peuvent être attachants, le rôle de la soeur envahissante et son boulet sont particulièrement énervants… et réussis  ! La réalisatrice a l’air de s’amuser des situations, du choc des cultures, des personnages …. Elle s’amuse également des clichés en les grossissant…

La réalisatrice dit d’ailleurs : « J’aime partir de la réalité – pas forcément un drame, mais d’une réalité précise. Je choisis une thématique qui pourrait tourner au drame. Et ce n’est pas nécessairement une histoire amusante. Mais j’y introduis des situations et des personnages loufoques, et c’est ça qui suscite l’humour »

Le personnage de Albert Delpy qui joue le papa de Marion est poétique. Le personnage est complètement loufoque, attendrissant, attachant, il est parfait ! Julie Delpy est enthousiaste, belle, naturelle. Chris Rock en new yorkais spectateur de cette invasion de famille française est impeccable.

un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes….

Sortie en salles le 28 mars 2012


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s