Cinéma : Oh Boy !

 

 

Comédie dramatique allemande de Jan Ole Gerster avec Tom Schilling,  Marc Hosemann, Friederike Kempter, Justus Von Dohnanyi, Michael Gwisdek, Katharina Schüttler, Arnd Klawitter, Martin Brambach, Andreas Schroders, Ulrich Noethen, Steffen Jürgens, Annika Ernst,

Synopsis : Niko, Berlinois presque trentenaire, éternel étudiant et rêveur incorrigible, s’apprête à vivre les vingt-quatre heures les plus tumultueuses de son existence : sa copine se lasse de ses indécisions, son père lui coupe les vivres et un psychologue le déclare « émotionnellement instable ». Si seulement Niko pouvait se réconforter avec une bonne tasse de café ! Mais là encore, le sort s’acharne contre lui

Oh Boy ! a fait l’ouverture du Festival du cinéma allemand de Paris en octobre 2012.  Jan Ole Gerster a écrit le scénario et réalisé ce long métrage.

Tout au long de ce film, on se laisse aller à la mélancolie. Le choix du noir et blanc et de la musique jazzy renforcent ce sentiment.  Jan Ole Gerster nous emmène dans Berlin qu’il dépeint sans compassion. Le réalisateur a une vision du monde pessimiste mais cela ne manque pas de charme. Oh Boy est un film tragique. La description des personnages, la société, les obligations…Niko est un jeune trentenaire paumé qui ne comprend pas bien le monde. Il se laisse emmener sans paraitre à aucun moment vouloir prendre de décisions, sans savoir ou il va.

Le fil conducteur du film, très simpliste, est que Niko veut boire un café et qui n’y arrive pas. C’est ironique mais cela montre l’incompréhension dans laquelle il vit.

Dans ce film pessimiste, le réalisateur y met de l’ironie, de la finesse, du cynisme.  Oh boy commence par le réveil du personnage auprès de son amie. Niko semble presser de disparaitre sans un mot.  Puis on va le suivre dans une conversation avec un psychiatre sensé lui rendre son permis… et on continue à découvrir ce personnage  à travers les scènes découpées et la rencontre de personnages très différents, le père, le copain acteur raté, l’ancienne copine de classe abimée…..Le film révèle l’incapacité à communiquer.

Oh boy se termine par une scène magnifique au comptoir d’un bar. Un vieil homme confie un souvenir pesant de son enfance, un souvenir qui visiblement le pèse depuis des années,  avant de s’écrouler.  Le vieux évoque la Nuit de Cristal, prémisse de la Shoah ou  les berlinois ont saccagé les magasins juifs quand ils ne tuaient pas leurs propriétaires.  Et on retrouve le matin, Niko avec un grand café……

Tom Schilling excelle, il incarne avec brio ce personnage désabusé, perdu. Le casting fait d’acteurs et d’actrices allemands est parfait.

Oh Boy est un film d’une grande finesse ou on y trouve de la mélancolie,  du cynisme et de l’ironie . A découvrir sans aucune hésitation…

  Distribué par Diaphana Distribution

Fiche technique

Ecrit et réalisé: Jan Ole Gerster –  Produit par: Marcos Kantis & Alexander Wadouh – Chef Opérateur: Philipp Kirsamer – Son: Magnus Pflüger  – Montage: Anja Siemens -Décors: Juliane Friedrich  – Costumes: Juliane Maier & Ildiko Okolicsanyi – Maquillage et Stylisme: Dana Bieler – Musique: The Major Minors, Cherilyn MacNeil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s