Cinéma : Promised land


Film américain de Gus Van Sant avec Matt Damon, John Krasinski, Rosemarie DeWitt, Frances McDormand,Titus Welliver, Scoot McNairy,  Hal Holbrook, Lucas Black, Terry Kinney, Tim Guinee, Lennon Wynn, Sara Lindsey, Johnny Cicco,….

Synopsis : Steve Butler, représentant d’un grand groupe énergétique, se rend avec Sue Thomason dans une petite ville de campagne. Les deux collègues sont convaincus qu’à cause de la crise économique qui sévit, les habitants ne pourront pas refuser leur lucrative proposition de forer leurs terres pour exploiter les ressources énergétiques qu’elles renferment. Ce qui s’annonçait comme un jeu d’enfant va pourtant se compliquer lorsqu’un enseignant respecté critique le projet, soutenu par un activiste écologiste qui affronte Steve aussi bien sur le plan professionnel que personnel

Promised Land est  la troisième collaboration entre le réalisateur Gus Van Sant et Matt Damon, après Will Hunting en 1997  et  Gerry en 2002. Matt Damon et John Krasinski sont à la fois les acteurs et les scénaristes de Promised Land.  Promised Land a été tourné à Avonmore, dans le comté de Westmoreland en Pennsylvanie (la ville est passée rapidement de cité de fermiers à une ville industrielle) . Gus Van Sant et Matt Damon sont de fervents écologistes. Matt  Damon a créé en 2009 une fondation qui développe l’accès à l’eau potable en Afrique.

Le sujet est très intéressant. L’arrivée d’une grosse entreprise prête à proposer de l’argent à des agriculteurs désargentés pour utiliser leurs terres. Dans Promised Land,  On assiste à « l’affrontement » entre deux hommes qui n’ont pas du tout les mêmes idées, l’un, Steve Butler, représente l’industrie, l’autre, Dustin Noble,  défend l’écologie. Steve Butler représente l’industrie et est persuadé que ce qu’il propose, l’argent qu’il va « offrir » va être bénéfique pour le village. Ce personnage au fur et à mesure de l’avancée du projet, se pose beaucoup de questions sur lui même. La rencontre avec l’institutrice du village va aussi le bouleverser.  Quant à Dustin Noble, il est dans la séduction, engagé et donc arrive à toucher la population.  Le « combat » se joue sous nos yeux, et chaque personnage avance à petites touches.  Steve Butler est accompagné de Sue Thomason, une femme qui travaille sans conviction, elle fait ce qu’elle a à faire un point c’est tout. Pas de suspense, le scénario est prévisible…

Tout y est, un réalisateur de talent, un sujet intéressant, un casting béton mais il manque un petit quelque chose pour passionner. Peut être un manque de rythme… Promised Land ne marquera pas mais celà reste un film à découvrir

 

 

- _ 3 4 é è

Sortie en France le 17 avril 2013 – distribué par Mars Distribution


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s