Cinéma : Supercondriaque, la critique

Film français de Dany Boon, avec Dany Boon, Kad Merad, Alice Pol, Jerôme Commandeur, Jonathan Cohen, Jean-Yves Berteloot, Judith El Zein, Valérie Bonneton, Bruno Lochet, Marthe Villalonga, Vanessa Guide, Marion Barby, Laetitia Lacroix, Gudule,  Virginia Anderson, Le comte de Bouderbala,  Alexandre Carrière, Stéphane de Groodt, Arthur

Synopsis : Romain Faubert est un homme seul qui, à bientôt 40 ans, n’a ni femme ni enfant. Le métier qu’il exerce, photographe pour dictionnaire médical en ligne, n’arrange rien à une hypocondrie maladive qui guide son style de vie depuis bien trop longtemps et fait de lui un peureux névropathe. Il a comme seul et véritable ami son médecin traitant, le Docteur Dimitri Zvenska, qui dans un premier temps a le tort de le prendre en affection, ce qu’il regrette aujourd’hui amèrement. Le malade imaginaire est difficilement gérable et Dimitri donnerait tout pour s’en débarrasser définitivement. Le docteur Zvenska pense avoir le remède qui le débarrassera en douceur de Romain Flaubert : l’aider à trouver la femme de sa vie. Il l’invite à des soirées chez lui, l’inscrit sur un site de rencontre, l’oblige à faire du sport, le coach même sur la manière de séduire et de se comporter avec les femmes. Mais découvrir la perle rare qui sera capable de le supporter et qui par amour l’amènera à surmonter enfin son hypocondrie s’avère plus ardu que prévu

Supercondriaque est le 4è film de Dany Boon en tant que Scénariste et réalisateur. Une partie du film a été tournée en Hongrie.

Supercondriaque nous raconte la vie de Romain Faubert, un hypercondriaque solitaire ayant pour seul ami son médecin, Dimitri. Par hasard,  il fait la rencontre de Anna, qui est la soeur de Dimitri. Sa vie va changer…

La comédie aurait pu être amusante mais elle s’enlise avec une histoire abracadabrante qui lasse. Et puis le sujet en cours de film qui s’éloigne du propos principal est plus qu’inattendu. Dany boon joue un gros benêt de 40 ans, célibataire, hypercondriaque, complètement névrosé, solitaire, travaillant dans un hopital comme photographe de dictionnaire médical et fuyant tous les microbes. On va le suivre dans sa vie « ordinaire » entre son boulot, son médecin, ses phobies. Le problème est que les gags et les crises de panique présentés dans cette première partie vont être très vite répétitifs. On lui rajoute un coup de foudre. Pour compléter l’histoire, il est confondu avec un révolutionnaire et va être emprisonné dans une prison insalubre au fond de l’europe de l’est. Ca fait beaucoup pour un seul homme du coup on se perd un peu dans cette histoire. Aucune surprise, les clichés sont nombreux et la comédie ne provoque aucun sentiment de tendresse (ou autre) pour les personnages. 

On rit parfois, même si dany boon en fait des tonnes. Kad Merad est sobre (heureusement) et Alice Pol aussi névrosée que le personnage principal arrive à nous faire sourire. Le film est agrémenté de guests stars, certaines que l’on retrouve avec plaisir, d’autres incongrues. 

Supercondriaque plaira aux fans du genre…,  pour les amateurs de Dany Boon et du duo qu’il forme avec Kad Merad, pour les autres ca risque d’être compliqué….

Sortie le 26 février 2014 – Distribué par Pathé Distribution

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s