Cinéma : La Cour de Babel, Avt Prem

Film documentaire français de Julie Bertuccelli.

Synopsis : Ils viennent d’arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais… Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français. Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d’idées reçues sur la jeunesse et l’intégration et nous font espérer en l’avenir…

La Cour de Babel est le premier documentaire de Julie Bertuccelli pour le cinéma (habituée aux docs tv et longs métrages de fiction). Lors d’un festival de cinéma scolaire, la réalisatrice a rencontré Brigitte Cervoni, professeur de français au collège de la Grange aux Belles, dans le dixième arrondissement de Paris. Cette enseignante est en charge d’une classe d’accueil, une classe pour des élèves nouvellement arrivés en France, ne parlant  pas la langue. La réalisatrice  a eu un coup de coeur pour  l’enseignante et sa méthode. La réalisatrice a  filmé une année scolaire entière, se rendant en moyenne deux fois par jour dans cette classe d’accueil. le compositeur Olivier Daviaud signe la musique de La Cour de Babel.

La cour de Babel est un documentaire très intéressant. La classe d’accueil du collège réunie 24 élèves entre 11 et 15 ans. Il y a  22 nationalités. Ils viennent d’Irlande, du Brésil, du Sénagal, de Biélorussie, du Brésil, du Maroc, de Lybie, de Chine, de Guinée, de Serbie….  Ces pré-ados et ados viennent d’arriver en France pour diverses raisons (réfugiés politiques, parents en France, famille en France ….). La réalisatrice nous fait suivre le quotidien de ces enfants courageux. Malgré leur vie déjà difficile, ces enfants nous parlent avec  leur énergie de leur envie de se construire un bel avenir .  Les questionnements de ces enfants, leur innocence sont touchantes.

La réalisatrice a choisi de filmer les moments forts de l’année. C’est quasiment un huit clos dans la classe., la rencontre entre les enfants, les moments importants de questionnement, les discussions sur les religions, les entretiens privés, les rencontres avec les parents souvent isolés, le voyage à Chartres, où les élèves ont concouru au festival scolaire Ciné clap avec un film sur « La Différence », réalisé tout au long de l’année,  le bilan de l’année, les orientations..

Le petit, très petit reproche,  que l’on pourrait faire est que la réalisatrice,  mais je suppose que c’est un choix, ne nous a pas présenté la vie de ces élèves en dehors de la classe, ont ils sympathisé avec d’autres collégiens, ont ils des amis en dehors de la classe…? mais quoiqu’il en soit, le documentaire est une réussite

 On rit, on s’émeut, on s’attendrit, on admire le courage de ces enfants,  La Cour de Babel est un très beau documentaire.  A ne pas manquer 

Sortie le 12 mars 2014 – Distribué par Pyramide Distribution

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s