Cinéma : Divergente, (Divergent) Avt Prem

 

Film de science fiction américain de Niel Burger, avec Shailene Woodkey, Theo James, Kate Winslet, Zoe Kravitz, Ansel Elgort, Miles Teller, Jai Courtney, Maggie Q, Ben Lloyd-Hughes, Ray Stevenson, Ashley Judd, Tony Goldwyn, Mekhi Phifer, ….

Synopsis : Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes.

Divergente n’est pas un scénario original. Il est adapté du roman écrit par Veronica Roth en 2011. Il prend place à Chicago, ville natale de Veronica Roth. L’écrivain s’est inspirée d’une étude qu’elle a mené alors qu’elle était en première année de psychologie à l’université. Il s’agissait d’un travail sur une thérapie consistant à faire affronter aux patients leur phobie jusqu’à ce qu’ils la remettent en cause. Elle a transposé cette étude dans une dystopie où la société serait menée et organisée selon les différentes peurs de ses citoyens.

Béatrice vit avec ses parents et son frère chez les altruistes. Elle a l’âge de passer le test pour choisir un univers. Le problème est qu’elle ne rentre dans aucune « case », c’est une divergente. Obligée de choisir,  Elle intègre quand même les audacieux. L’apprentissage commence.

Divergente est un film grand public. Les thèmes abordés sont divers et vont parler à tout le monde. Les deux premiers tiers du long métrage « posent le décor », présentent les personnages. La vie de cette jeune fille, sa famille, son test, son choix, sa nouvelle vie, l’entrainement, … tout y passe,  la séparation, l’amour, l’amitié, les rivalités…Tout ceci est ponctué de longueurs, de répliques « gnan-gnan », de scènes frisant le ridicule.. . Comme il ne reste plus beaucoup de temps, la fin est baclée. Dommage car l’idée de départ est pourtant sympa mais ce n’est pas à la hauteur. Cette histoire d’émancipation, ou comment choisir à l’âge de jeune adulte la direction ou la vie que l’on souhaite est intéressante.  Mais bon vue l’orientation choisie,  le film est fade et mou.

Forcément on pense à Hunger Games et son actrice principale J. Lawrence et forcément on est déçu. Déçu par la direction prise et par Shailene Woodley qui n’a pas les épaules pour le rôle. (Même si j’aime cette actrice). Et puis, le casting dans son ensemble est « invisible ».

On sent l’envie de proposer une saga destinée à un jeune public.  Fade et décevant, Divergente est  un divertissement passable.

 

Sortie en France le 9 avril 2014 – Distribué par SND

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s