Cinéma : Still Alice, la critique

still alice

Drame franco-américain de Richard Glatzer et Wash Westmoreland avec Julianne Moore, Kristen Stewart, Kate Bosworth, Alec Baldwin, Hunter Parrish, Shane McRae, Seth Gilliam, Victoria Cartagena, Stephen Bunken, Erin Maya Darke, Daniel Gerroll, Cali T. Rossen, Kristin Macomber, Nicole Rajchel,

Synopsis : Mariée, heureuse et mère de trois grands enfants, Alice Howland est un professeur de linguistique renommé. Mais lorsqu’elle commence à oublier ses mots et qu’on lui diagnostique les premiers signes de la maladie d’Alzheimer, les liens entre Alice et sa famille sont mis à rude épreuve.  Effrayant, bouleversant, son combat pour rester elle-même est une magnifique source d’inspiration.

Still Alice est adapté du roman « L’Envol du papillon », écrit par Lisa Genova. Cette professeure d’université en neuroscience s’est inspirée de ses recherches et de sa propre expérience afin de rendre son livre le plus complet possible. Il fut autopublié en 2007 avant de devenir peu de temps après un bestseller. Le co-réalisteur Richard Glatzer est décédé le 12 mars 2015. Il était atteint de SLA (Sclérose latérale amyotrophique) et ne pouvait pas parler. Il a utilisé un Ipad durant le tournage afin de communiquer avec les acteurs et l’équipe du film. Julianne Moore a remporté l’Oscar de la meilleure actrice grâce à son rôle d’Alice. Elle a également reçu, entre autres, ce même prix aux British Academy Film Awards et aux Golden Globes. Still Alice a été présenté au Festival International du film de Toronto en septembre 2014.  Still Alice est sorti le 18 mars 2015. Il est distribué par Sony Pictures Releasing France

Julianne Moore est lumineuse et incroyable. Les réalisateurs lui ont fait un cadeau, un merveilleux rôle. Elle le leur rend bien. Ce film est d’une beauté… Les réalisateurs filment une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer précoce et fulgurante. De la découverte de la maladie à la phase terminale, en passant par toutes les étapes de cette terrible maladie. On vit avec elle les premiers moments de la maladie ou la femme brillante perd quelques phrases. Puis vient les noms, l’oubli de rentrer à la maison jusqu’à l’absence totale avec l’impossibilité de s’habiller seule, l’incontinence… Le scénario ne réserve pas de surprises. Mais l’essentiel est dans ce portrait déchirant. La maladie fait des ravages. Julianne Moore joue Alice est fragile et forte à la fois. Elle donne une intensité au rôle et une vérité. A ses cotés, Alec Baldwin joue le mari, un role fade et la fille rebelle est interprétée par  Kristen Stewart.

Still Alice est un film émouvant porté par une actrice extraordinaire Julianne Moore, récompensée à juste titre par un Oscar. Il serait dommage de le louper


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s