Cinéma : La vache, la critique

la vache

Comédie franco-marocaine de Mohamed Hamidi. avec  Fatsah Bouyahmed, Lambert Wilson, Jamel Debbouze, Julia Piaton, Malik Bentalha, Hajar Masdouki, Abdellah Chakiri, Fehd Benchemsi, Amal El Atrache, Miloud Khetib, Christian Ameri, Karina Marimon, Catherine Davenier, Patrice Thibaud, François Bureloup, Pierre Diot, Denis Leroy, Brigitte Guedj

Synopsis : Fatah, petit paysan Algérien n’a d’yeux que pour sa vache Jacqueline, qu’il rêve d’emmener à Paris, au salon de l’Agriculture. Lorsqu’il reçoit la précieuse invitation devant tout son village ébahi, lui qui n’a jamais quitté sa campagne, prend le bateau direction Marseille pour traverser toute la France à pied, direction Porte de Versailles.
L’occasion pour Fatah et Jacqueline d’aller de rencontres en surprises et de vivre une aventure humaine faite de grands moments d’entraide et de fous rires. Un voyage inattendu et plein de tendresse dans la France d’aujourd’hui

Le scénario est co-écrit par Mohamed Hamidi et Alain-Michel Blanc. Les dialogues sont signés par Mohamed Hamidi, Alain-Michel Blanc et Fatsah Bouyahmed. (Adaptation Mohamed Hamidi et Alain-Michel Blanc).   Le film La vache est sorti le 17 février 2016. Il est distribué par Pathé Distribution. Les infos et la bande annonce sont ici

On suit avec sympathie le road movie de Fatah et de sa vache Marguerite, en route pour Paris depuis l’Algérie. Naturel, gentil, Fatah n’a qu’un rêve : présenter sa vache Marguerite au Salon de l’agriculture à Paris. Dans son périple il rencontre tout un tas de gens avec qui il va faire un petit bout de chemin. Il va également donner un interview pour la Tv qui va le rendre célèbre. Fatah est toujours de bonne humeur, sincère, naïf et les français, conquis par le personnage, l’accueillent à bras ouverts.

La vache est un film familial sympathique. Le personnage de Fatah interprété avec beaucoup de pudeur par Fatsah Bouyahmed est attachant. Même si parfois il force un peu le trait. Fatah sème la bonne humeur. Lambert Wilson joue un chatelain dépressif et accueillant toujours aussi élégant et charmant. Jamel Debbouze est le cousin algérien installé en France, un personnage antipathique. Il ne va s’intéresser à Fatah que lorsque celui ci va être célèbre.

Fatsah Bouyahmed a recu pour ce rôle le prix Michel Galabru au dernier festival de l’Alpe-d’Huez. Le film y a aussi reçu le Grand Prix, et le Prix du Public.

La vache est un film humaniste et plein de bons sentiments. Deux raisons pour passer un bon moment. que du positif !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s