J’ai testé …. la brasserie Champeaux

champeaux

Depuis Le 11 avril, nouvelle adresse parisienne pour Alain Ducasse, la brasserie Champeaux est située sous la Canopée des Halles. Le Champeaux tient son nom d’un restaurant fondé en 1800, non loin des Halles. Le nom de ce nouvel établissement, est aussi un clin d’œil au nom du lieu-dit où, au XIIème siècle, Louis VI installa le grand marché qui deviendra l’ancêtre des Halles. Alain Ducasse a voulu une brasserie contemporaine pour tout type de clientèle.

Le lieu :

La décoration a été confiée au collectif d’architectes Ciguë . L’endroit est magnifique, très lumineux avec de grandes baies. Le regard est tout de suite attiré par le long bar qui occupe tout un pan de la salle. Impossible ensuite de ne pas admirer la superbe couleur verte sur quelques murs et l’immense  panneau de gare déroulant le menu au fond du restaurant. Pour le reste, un lieu convivial avec un  salon et trois tables basses, des tablées mobiles façon cantine séparées par des cloisons de verre,  des banquettes en cuir noir , des grandes tables ovales face à l’esplanade et un  grand salon privé, isolé d’un voile sombre où trônent deux grandes tables en marbre. Pour la petite histoire ses tables meublèrent autrefois le réfectoire du lycée Lakanal, à Sceaux.

180 places, dont 20 au bar, pour l’intérieur et bientôt 80 en terrasse (il ne manque que les autorisations) . Une équipe de 60 personnes, cuisine et service, vous accueille. Des serveurs très stylés, portant chemise blanche, cravate et tablier noirs sont aux petits soins pour vous sans trop en faire. Aux commandes de la cuisine, le chef Bruno Brangea, présent depuis un an dans l’univers «Ducasse» dans les cuisines d’Allard, Aux Lyonnais, Benoit, Jules Verne, … et en tant que formateur dans l’école de cuisine professionnelle d’Alain Ducasse. Le chef Bruno Brangea a travaillé auparavant chez Marius et Janette à Paris 8è

Le menu :

Au menu, des entrées de l’oeuf mimosa à 6€ au foie de canard confit à 28€, de la charcuterie,  ou des poissons crus marinés de 8 à 14€.  Une  sélection de viande de boeuf pour les amateurs. Une carte aussi de soufflés : Trois salés (14-22€) fromage, homard (bisque légère) ou encore asperge verte, trois sucrés (12€)  pistache/caramel beurre salé, chocolat de la manufacture ducasse et Cointreau/Orange.

Un semainier de plats traditionnels à 22€ sont proposés (blanquette de veau riz pilaf, foie de veau en persillade, vol-au-vent, quenelles de brochet, Volaille…)

Côté plat, l’assiette de coquillettes Jambon/Comté/Truffe noire, pavé d’aigle bar, cuisse de canard, tranche de boudin noir … de 16 à 28 €

Coté dessert, Sorbets et glaces de saison, Tarte au citron servi avec un sorbet citron, fraise melba, savarin au rhum, Paris Les halles (un paris brest revisité), Crème Brulée, Les frères liégeois chocolat ou café et la Mousse au chocolat de la manufacture Ducasse

Tout est préparé sur place, y compris les desserts. Une belle cave à vins complètent la carte des cocktails

J’ai testé :

Je suis donc allée diner dans cette nouvelle brasserie, installée au  bar. La première bonne surprise : la chef  barmaid Marjolaine Arpin et son superbe accent. Marjolaine Arpin est Montréalaise, et parisienne depuis décembre dernier (elle a travaillé dans un célèbre bar à cocktails de Montréal).  Marjolaine prépare, sous vos yeux, les cocktails nombreux de la carte. Mais Marjolaine peut aussi vous préparer un cocktail juste pour vous. Il suffit de lui soumettre vos goûts et elle arrive à vous préparer une petite merveille !

Ensuite, l’accueil, convivial, chaleureux, présent mais pas pesant. On se sent rapidement à l’aise. L’atmosphère de l’endroit y est pour quelque chose, on se sent dans une vraie brasserie parisienne mais contemporaine. La décoration est  très plaisante.

Nous nous sommes installées au bar. Un bar accueillant qui nous a permis de converser la chef  barmaid Marjolaine Arpin, pas très occupée ce soir-là. En apéritif, deux cocktails dont un à la demande : detox à base de gingembre et concombre. Marjolaine a réussi un cocktail parfait.

Côté entrée, Escargots à l’oseille et raifort, champignons de Paris et seigle croustillant et Oeuf mimosa.ET une superbe découverte,  la dorade agrume/poivre/basilic : A ne pas manquer, l’ensemble est parfumé, la dorade est crue et marinée avec des agrumes.

Ensuite on a goûté les soufflés : Asperges vertes, le soufflé est garni généreusement de crème d’asperges, un pot de crème aux herbes accompagne le plat. Et le soufflé Homard/bisque légère , tout aussi parfait. Les soufflés sont hyper généreux !

Quant aux desserts, tarte au citron et un sorbet citron bien acidulé, et une fraise melba (chantilly, glace vanille (à tomber), fraises fraiches, compotée très parfumée de fraises et coulis) Dessert parfait après un tel repas

Le tout accompagné de vin rouge et blanc, servi au verre. On a aussi goûté, merci Marjolaine, un superbe saké japonais au bon gout de Sakura, servi avec un superbe et gros glacon rond, faconné parfaitement devant nous par Marjolaine et la magique et magnifique  « Macallan ice ball »  rafraichissant le saké sans le noyer d’eau. (utilisé au Japon pour servir le whisky)

Une adresse à retenir :

Champeaux est une adresse à noter absolument. Les tarifs restent dans la moyenne des grandes brasseries parisiennes.. Le menu est parfait. Il y en a pour tous les gouts !

 Le Déjeuner est servi de 12 heures à 14 heures 30, le dîner de 19 heures à 23 heures. Restauration légère (croque-monsieur, …) l’après-midi. Possibilité de prendre un café (3 €, au bar ou en salle) à toute heure.

Pour déjeuner, pour diner , et bien sûr pour aller déguster un cocktail de la pétillante Marjolaine !

Pour info :

À partir de juin, l’application Touch&Play devrait permettre de réserver, commander à l’avance (donc être servi sitôt attablé) et payer avec son mobile, sans ouvrir son portefeuille. Des ports USB sont logés dans le bar et des prises secteur dissimulées derrière les banquettes.

Ouvert tous les jours de 8 heures à minuit et jeudi (à partir du 11 avril), vendredi, samedi de 8 heures à 1 heure. (dernière prise de commande 23 h pour le restaurant, et au dela  pour le bar à cocktails. – La Canopée, Paris Ier.  (voiturier rue de Turbigo)  01 53 45 84 50. restaurant-champeaux.com

Quelques photos sur la page FB de Framboisemood, ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s