Cinéma : Camping 3, la critique

camping 3

Comédie française de Fabien Onteniente, avec Franck Dubosc, Mylène Demongeot, Antoine Dulery, Michele Laroque, Gérard Jugnot, Philippe Lellouche, Leslie Medina, Louka Meliava, Jules Ritmanic, Cyril Mendy, Laurent Olmedo

Synopsis : Comme chaque été, au Camping des Flots Bleus se retrouvent pour leurs vacances nos amis, Les Pic, Jacky et Laurette, Gatineau, tout juste divorcé de Sophie, le 37, et Patrick Chirac fidèle à ses habitudes. Cette année, Patrick a décidé de tester le co-voiturage… Pensant traverser la France avec Vanessa, il se retrouve avec trois jeunes dijonnais : Robert le charmeur, Benji le beau gosse et José la grande gueule.
Bien évidemment, après le co-voiturage, Patrick se voit contraint de tester le co-couchage

Les infos 

La saga Camping est bankable. Le premier volet, sorti en 2006, bénéficiait d’un budget de 14 miillions d’Euros et avait réuni plus de 5 millions de spectateurs. Quant à Camping 2, sorti en 2010, a eu une rallonge de budget avec 23 millions et avait fait se déplacer en salles près de 4 millions de personnes.  Franck Dubosc et Fabien Onteniente ont écrit Camping 3 ensemble; Les nouveaux arrivants de ce troisième volet de Camping fait place à une bande de jeunes arrivés au camping en co-voiturage.Camping 3 a été tourné en 7 semaines à La teste-de-Buch, au camping des Flots Bleus, au Pyla Camping, au Cap Ferret et sur le bassin d’Arcachon, à proximité de Bordeaux, durant l’été 2015. Le film est sorti le 29 juin 2016. Il est distribué par Pathé Distribution

La critique

Camping 3 est du même acabit que les deux autres volets. On retrouve Patrick Chirac et les autres campeurs égaux à eux mêmes. Mêmes blagues, mêmes gags et des nouveaux arrivants, 3 jeunes qui déboulent dans la tente de Patrick. Rien de nouveau mais on ne s’en lasse pas si on aime l’humour facile. Pas de prise de tête sauf que le film est inégal. Entre les blagues potaches et celles de très mauvais goûts. J’ai eu un peu de mal avec la partie du film concernant le personnage de Cristiana Reali , pas de bon gout cela m’a dérangée. Même chose pour les blagues sur les homosexuels. Après tout n’est pas réussi mais on y trouve ce que l’on est venu chercher.

Si on aime la « saga » Camping, on y va . Sinon pas la peine de se déplacer le film est identique aux deux autres.

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s