L’Oyama Jinja à Kanazawa

kanazawa

L’Oyama jinja est un sanctuaire shinto situé à Kanazawa, au Japon. Kanazawa dans la mer du Japon (mer de l’Est) est bordé par les Alpes japonaises. Kanazawa est la capitale de la préfecture d’Ishikawa au Japon.

L’Oyama jinja est un sanctuaire créé en 1599 à Utatsuyama à l’est de Kanazawa . Il a été déplacé à son emplacement actuel en 1873 et rebaptisé Oyama-jinja

Le portail principal a été construit pour honorer le premier seigneur du domaine de Kaga, Maeda Toshiie. Ce portail appelé  ‘Wa-kan-yô est le symbole de la région. La porte, composée de trois arches, mèle les styles architecturaux religieux japonais, chinois et européens. Elle fut construite en 1875 par un architecte hollandais. Elle fait de 25 m de haut jusqu’au paratonnerre. Le troisième étage est célèbre pour ses vitraux néerlandais. Cette porte est enregistrée comme bien culturel important depuis le 29 août 1950.

Officiellement, le sanctuaire est consacré à la divinité Hachiman. Une statue de ce personnage capital pour l’histoire régionale est présentée dans l’enceinte du complexe.

Le jardin est magnifique. Un étang, des plantes, des arbres, des lanternes, des sculptures. L’endroit est paisible, les statues, le sanctuaire tout est d’une grande beauté. On est très vite sous le charme. Quelque chose se dégage du lieu.

Quelques photos sur la page FB de Framboisemood ici

Oyama Jinja  11-1 Oyamamachi, Kanazawa, Ishikawa Prefecture – En bus : environ dix minutes depuis la gare JR Kanazawa-eki. Descendre à l’arrêt Minami-machi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s