Cinéma : Les Huits salopards, la critique

les-huit-salopards

Les 8 salopards, En Vo The Hateful 8, Film américain réalisé par Quentin Tarantino avec Samuel L Jackson, Tim Roth, Michael Madsen, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh, Walton Goggins, Bruce Dern, Demian Bichir, Channing Tatum, Zoë Bell, Dana Gourrier, Gene Jones, Lee Horsley, Craig Stark, Denis Ménochet

Synopsis : Après la Guerre de Sécession, huit voyageurs se retrouvent coincés dans un refuge au milieu des montagnes.Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, ils réalisent qu’ils n’arriveront peut-être pas à rallier Red Rock comme prévu…

Les infos :

Les Huit salopards est le huitième film de Quentin Tarantino . Après la fuite de son scénario, Quentin Tarantino a organisé une lecture publique à Los Angeles, une séance à laquelle Bruce Dern, Kurt Russell, Samuel L. Jackson, Michael Madsen et  Denis Menochet ont participé pour interpréter les personnages.

Le tournage a eu lieu dans les Rocheuses et plus précisément aux alentours de la petite ville de Telluride dans la partie sud-ouest de l’État du Colorado. L’endroit a été choisi pour ses paysages grandioses et immaculés. La mercerie de Minnie a été construite dans la ferme familiale des Schmid à Wilson Mesa, à 10 km de Telluride.

Le budget de Les Huit salopards est estimé à 44 millions de dollars, ce qui est moins que le précédent western de Quentin Tarantino,  Django Unchained 

La chanson que l’on entend dans la bande-annonce du film est « Same Ol' » du groupe anglais The Heavy

Quentin Tarantino a travaillé pour ce long métrage avec Ennio Morricone. Ennio Morricone a reçu le Golden Globe de la meilleure bande originale de film.

Les Huit salopards sortira dans une version longue pour les salles projetant le format 70 mm.

 Les huit salopards, en Vo The Hateful Eight, est sorti le 6 janvier 2016. Il est distribué par SND Films. La bande annonce finale est ici et infos la – 2 H 45

La critique :

Les huit salopards est un huit clos, tout d’abord dans une diligence puis ensuite à la Mercerie de Minnie. Le film est divisé en chapitres. La violence (décomplexée) est omniprésente. La fin est particulièrement savoureuse

Le scénario est simple, John Ruth un chasseur de primes emmène une femme recherchée,Daisy Domergue pour toucher l’argent de la prime. Sur son chemin, il va croiser le « black », Le commandant Warren et  Chris Mannix dit Le Shérif. Ils vont s’arréter à la Mercerie de Minnie. La bas, ils vont devoir cohabiter avec 3 autres hommes et un vieillard. Le réalisateur prend le temps de nous présenter un à un les Huit personnages de son huit clos tout en gardant des zones d’ombres. Il arrive à nous tromper quand même. Le scénario, plutot simple, va réserver des surprises, les protagonistes ne sont pas ce qu’ils sont, les rôles s’inversent. Comme dans ses autres films, La violence est omniprésente.  Les hommes ont la gachette facile, le sang gycle. Quentin Tarantino arrive à nous maintenir sous tension, on sent que le « dérapage » va arriver. C’est très violent mais ponctué d’humour. Les dialogues sont  ciselés.  On sent que les acteurs et le réalisateur ont pris du plaisir dans ce film. Le seul point négatif est que le film est une peu trop bavard et souffre de manque de rythme.

Samuel L. Jackson est le personnage central du film. Sympathique au début, une scène vient changer la face du personnage et le rendre tout à fait abject. Jennifer Jason Leigh est exceptionnelle ! Le reste du casting est parfait.

Les huit salopards n’est pas le meilleur film du réalisateur mais il reste toutefois excellent. Tarantino ne nous laisse aucun répit ! violent, sanglant et drole


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s