Cinéma : Jackie, La critique

jackie-copier

Réalisé par Pablo Larrain avec Natalie Portman,  Peter Sarsgaard, Greta Gerwig, Billy Crudup, John Hurt, Richard E. Grant, John Carroll Lynch, Beth Grant, Max Casella, Caspar Phillipson, Sunnie Pelant, Corey Johnson, Sara Verhagen, Julie Judd

Synopsis : La vie de Jackie Kennedy après l’assassinat de JFK, à Dallas en novembre 1963.

Le scénario de Jackie est de Noah Oppenheim. Stéphane Fontaine, chef-opérateur ayant travaillé avec Jean-Pierre Jeunet (Amélie Poulain, Un long Dimanche de Fiançailles) ou Jacques Audiard est en charge de la photo.  Madeline Fontaine (la série Versailles, Amélie Poulain) s’est occupée des costumes. Les décors sont aussi d’un francais, Jean Rabasse (La Cité des Enfants perdus, Vatel).    Le film est produit par Protozoa Pictures et Darren Aronofsky. Jackie est sorti le 1er février 2017. Il est distribué par Bac Films. D’autres infos ici et la et la BA

Jackie n’est pas juste un biopic. C’est un portrait psychologique passionnant d’une femme amoureuse victime d’une tragédie. Le fil conducteur est une interview de Jackie Kennedy. La rencontre avec le journaliste est filmée dès les premières minutes du film, donnant ainsi le ton. Jackie Kennedy veut tout contrôler avant la publication : contrôler les conversations, controler l’image. Les discussions sont entrecoupées par des scènes du passé. Egalement sont glissées les discussions que la jeune veuve a eu avec un prêtre.

  Le film se focalise sur les années à partir de l’installation du couple à la Maison-Blanche . Plus précisemment sur l’assassinat du 22 Novembre 1963 du 35ème président des États-Unis et les quelques jours qui ont suivi.  Le portrait est bouleversant. Natalie Portman est magnifique.  On y découvre une femme veillant à tout prix à ce que son mari reste dans l’histoire du pays, et pas seulement à cause de cet accident tragique. On y montre aussi sa volonté dès l’arrivée à la Présidence à vouloir rester dans les mémoires. Elle le fait pour son mari mais aussi pour elle. Elle a ainsi contribué à la  » peoplelisation » du président et de la fonction. Pablo Larraín a reconstitué l’émission de CBS au cours de laquelleJackie Kennedy, la première dame, fait  découvrir au peuple américian  les coulisses de la Maison Blanche . La jeune  veuve contrôle tout.

Le film est vraiment traité d’un point de vue psychologique. Le réalisateur filme avec beaucoup d’intelligence le portrait de cette femme fascinante  : Hautaine, Combative, Angoissée, ambitieuse, démunie, forte, dépressive, courageuse…On s’apercoit qu’elle a eu une vraie influence.

Natalie Portman est impressionnante

Un point de vue sur Jackie Kennedy, la mise en scène est brillante, l’actrice impeccable

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s