Cinéma : Silence, Avant Première

silence

Film historique américano-mexicano-taïwanais de Martin Scorcese avec Andrew Garfield, Liam Neeson, Adam Driver, Ciarán Hinds, Tadanobu Asano, Shinya Tsukamoto, Ryô Kase, Michié, Issei Ogata, Hiroyuki Tanaka, Motokatsu Suzuki

Synopsis : Au XVIIe siècle, deux jeunes missionnaires portugais se rendent au Japon pour retrouver leur mentor disparu alors qu’il tentait de répandre les enseignements du christianisme.

Silence sort le 8 février 2017. Il est distribué par  Metropolitan FilmExport (2 H 40). Bande annonce et infos ici, ici, ici et la

Martin Scorcese, qui n’a jamais caché sa foi catholique, explique que le projet l' »obséde » depuis la fin des années 80. Le réalisateur a découvert le roman de Shusaku Endo en 1989 Le vrai sujet du livre, à ses yeux, c’est l’essence de la foi.

Martin Scorcese réalise un long métrage très personnel traitant de la spiritualité. Il aborde le sujet à travers l’histoire de deux missionnaires jésuites portugais partis au Japon sur les traces du père Ferreira, leur mentor,  au XVIIe siècle en pleine époque d’Edo. A cette époque, les chrétiens sont victimes de persécutions . Les deux jésuites vont vivre clandestinement auprès de chrétiens japonais qui cachent leurs fois suite à cette persécution dont ils sont victimes. Les deux missionnaires vont être à plusieurs reprises pris de doute face aux épreuves. Le père Rodrigues doit faire abstraction de lui-même pour comprendre pleinement le sens du sacrifice.

Le début du film nous présente l’arrivée des deux missionnaires. Leurs arrivées saluées  par les chrétiens qui sont traqués et terrifiés par Inoue Masashige, le persécuteur en chef des croyances interdites. Ils vont partager le quotidien effroyable des japonais catholiques. Les hommes d’Inoue Masashige les forcent d’abjurer en piétinant une représentation du Christ. Les supplices jusqu’à la mort sont nombreux. Le réalisateur dépeind un personnage cruel, les scènes de torture sont filmées sans concession. Les scènes sont magnifiques. La foi de ces hommes et leurs déterminations à ne jamais plier sont admirables. Tout au long du film, on va suivre le Père Rodrigues et son cheminement. Il va être mis face à ces supplices, ne voulant pas plier. Ses discussions avec Le Père Ferreira, avec Inoue Masashige font parties des scènes les plus intéressantes du film.

Le film est austère. La mise en scène est sobre. Les scènes sont fortes. Les paysages et les lumières sont magnifiques. Le sujet est fort et difficile d’accès. A la sortie, 2h41 de film, il faut bien avouer qu’on a un peu de difficulté à commenter le film et à s’en remettre

Silence est une très belle oeuvre – Puissant

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s