Cinéma : Moonlight, La critique

moonlignt-copier

Moonlight est un drame américain réalisé par Barry Jenkins Avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes, Mahershala Ali, Janelle Monáe, Naomie Harris, Andre Holland, Jaden Piner, Jharrel Jerome, Edson Jean

Synopsis : Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, Chiron, un jeune homme tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte.

Moonlight est le deuxième long métrage du jeune réalisateur afro-américain Barry Jenkins. Le scénario de Moonlight est de Barry Jenkins D’après l’oeuvre de Tarell Alvin McCraney.  Le réalisateur Barry Jenkins a grandi dans la même cité violente de Liberty City (Miami) que Tarell Alvin McCraney, où se déroule l’essentiel du film. Barry Jenkins et son équipe ont tourné dans le quartier de Liberty Square qui fait partie de la cité de Liberty City où vivent Paula et Chiron. Il a la triste réputation d’être l’une des zones les plus dangereuses des États-Unis. Pour Jenkins, lui-même originaire de Liberty City, il était essentiel de restituer la beauté du milieu où, adolescent, il s’est construit, tout comme celui-ci a façonné la personnalité de Chiron.

Le film vient tout juste d’être récompensé aux Oscars : Oscar du Meilleur FIlm, Oscar du Meilleur scénario adapté. Mahershala Ali a recu l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle.

Moonlight est sorti le 1er février 2017. Il est distribué par Mars Films

Moonlight suit l’histoire de Chiron, un jeune homme Noir américain habitant le ghetto de Miami. Chiron veut sortir de la pauvreté et assumer son homosexualité.

Le réalisateur présente l’histoire de Chiron à trois âges de sa vie, trois moments importants : l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte.  Le démarrage se fait doucement, puis on est complètement happé par le film et on termine sur une fin prodigieuse.

Dans la première partie du film, on assiste à la prise de conscience de Chiron, surnommé Little, de son homosexualité. Une homosexualité qu’il découvre d’abord  à travers le regard des autres puis ensuite vient  sa première expérience . La seconde partie est plutot inattendue. Enfin dans la  troisième partie du film nous raconte les inquiétudes et les attentes d’une communauté noire et pauvre . On sent le drame arriver et que le jeune garcon devenu dealer va devoir affronter.

Pour interpréter les 3 moments de vie du héros, le réalisateur a choisi 3 acteurs différents. Ces 3 acteurs ne se ressemblent pas ni dans les gestes, ni physiquement. Ils ont un point commun, ils sont naturels et magnétiques. Le film est fort émotionnellement. Le réalisateur ne porte aucun jugement et ne dégage pas non plus un discours engagé. C’est juste un portrait,et le parcours difficile d’un jeune homme.  C’est certainement pour cela que le film est réussi.  Le film est bien écrit, les personnages sont attachants

Lumineux et humaniste

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s