« Chronique de Clichy-Montfermeil » inaugurée hier par Jr et Ladj Ly

Hier 19 avril,  une immense fresque de 150m2 crée par le street-artist JR et le réalisateur Ladj Ly a été inaugurée avenue de Clichy à Montfermeil . La fresque de 36 mêtres de long représente  750 habitants de Clichy et de Montfermeil en Seine-Saint-Denis, hommes, femmes et enfants.  La fresque de 36 mètres a été  présentée au Palais de Tokyo du 2 au 13 avril dernier.

Devant son objectif fin 2016, l’artiste Jr a demandé aux habitants de rejouer des moments de leur vie quotidienne.

« C’est le portrait d’un village français. On est resté dans le même périmètre et on a photographié tout le monde, en leur demandant chacun ce qu’ils représentent dans ce quartier, dans leur vie et comment ils ont envie d’être représenté. C’est pas nous qui avons choisi, c’est chacun qui a décidé la manière dont il veut être représenté » JR

Il les a mis en scène ensuite à la manière des peintures de Diego Rivera (1886-1957), artiste qui célébrait dans ses peintures murales engagées, l’histoire du peuple mexicain.

« Cette fresque dresse une image de Clichy-Montfermeil composé des portraits des différentes générations qui ont vu l’utopie de ce quartier se délabrer, la misère et les tensions sociales s’exacerber au point d’avoir été, suite à la mort des adolescents Zyed et Bouna en 2005, le point d’embrasement des émeutes les plus importantes de l’Histoire de France. Un portrait de ceux qui s’efforcent de remettre de la poésie dans le ciment.» JR pour  Mediapart en 2016.

Cette fresque représente aussi l’évolution d’un quartier que les deux artistes connaissent bien. En 2004, JR y avait réalisé une série de portraits de jeunes. Des portraits d’abord affichés lors d’une exposition sauvage à Montfermeil puis à Clichy-sous-Bois. Sur un cliché, il avait notamment immortalisé Ladj Ly, tenant sa caméra comme une arme.

Ladj Ly a réalisé avec son collectif Kourtrajmé le documentaire 365 jours à Clichy-Montfermeil, sur les émeutes dans les banlieues en 2005  puis Les Misérables sur les violences policières. Plus récemment  il a co-réalisé le superbe documentaire « A voix haute – La force de la parole »

Le souhait des deux artistes est maintenant que la fresque reste le plus longtemps possible intacte et qu’elle puisse profiter au plus grand nombre.

La photo vient du compte instagram de Jr

Quelques photos de la fresque prise le 20 avril ici

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s