Les terrasses exceptionnelles des « Grands Bistro » de Paris

Les Grands Bistro – Grand Bistro du 17ème,  Grand Bistro Maillot, Grand Bistro Breteuil, Grand Bistro Muette et Auberge du  Moulin Vert – déclinent cinq terrasses exceptionnelles. Le Grand Bistro de Paris, 4 adresses parisiennes :

Breteuil : Quartier du Champ de Mars, à quelques encablures de l’UNESCO et du Musée Rodin, le Grand Bistro Breteuil  affiche sa terrasse sous parasols rouges et chaises bistrot bordeaux. Place de Breteuil, au pied d’un immeuble  XIXème, et sous les arbres, 50 couverts dressés sur nappes blanches et l’ambiance maison de famille chic. Mis en scène par le décorateur Pierre Canot, le décor du Grand Bistro Breteuil a l’allure théâtrale. Des chaises  tapissées de rouge aux lustres baroques, l’ambiance des salons et de la véranda attire depuis 1975 le Tout  Paris, artistes et politiques mélangés, des anciens présidents qui tous sont passés ici, aux fidèles des fidèles,  Catherine Deneuve, Jean-Charles de Castelbajac, Alice Taglioni et les autres.

Muette : Plein 16ème, voisin de la place Trocadéro, ce restaurant-là, bar  d’écailles et salon de thé en journée fait parisien élégant avec sa  rangée de chaises au soleil et ses intérieurs sophistiqués. Rompant avec le classicisme bistrotier rustique, la table s’inspire  de l’esprit contemporain et s’offre un décor moderne et  authentique, plaqué de bois précieux, le grand lustre Murano noir  trônant au milieu diffusant éclairages flatteurs et bonnes ondes.  Un décor haut de gamme auquel les tapisseries de Rubelli et les  nappes blanches couvrant les tables, font l’âme du lieu.

Maillot-Saint-Ferdinand : Face au Palais du Congrès du 17ème, la terrasse du Grand Bistro Maillot-Saint-Ferdinand sert une dizaine de convives, nappes blanches et colonnes de buis pour la touche élégante.  A l’intérieur, le décor fait grande table. Du lustre Murano illuminant le grand salon intérieur aux murs capitonnés gris et fauteuils moelleux, l’ambiance est raffinée, le service dans le même ton.

17ème : Avec son enfilade de tables, le Grand Bistro du quartier Ternes offre une majestueuse terrasse orientée sud . Véritable institution du 17ème, courue par les hommes d’affaires le midi et rendez-vous des familles du quartier, élégante avec ses banquettes rayures mode, ses statues dorées et grands miroirs, l’adresse joue les accords parfaits avec la cuisine du chef Rémi Robert.

Bar à Huitres :  Eclairé au néon, le Bar à Huîtres fait cet été la pause parfaite coquillages et crustacés jusqu’à minuit avec option livraison en cas de last minute. Tous les jours à la carte, Garry Dorr sélectionne 9 huîtres Grand Cru, servies sur glace, présentées sur plateau d’argent et toutes disponibles à la pièce. Dans la catégorie reine, celle des Grands Crus de Bretagne, la Fine de Prat-Ar-Coum est proposée par l’ostréiculteur star Yvon Madec. Une saveur iodée, comme un baiser à la mer dit-on ici. Détour possible par le Cap Ferret avec l’huître sauvage de l’Ile aux Oiseaux, poussant en plein coeur du Bassin d’Arcachon et cueillie par Oliver Laban. Enfin, coquillages & crustacés se goûtent ici avec les doigts. Fumées glacées à chaque étage des plateaux et aux premiers rangs : palourdes, langoustes royale, araignées de mer, homard européen et sa version Jumbo, poids lourd de sa catégorie (2,5 kilos), le King Crabe comme le caviar se commandant, eux, quelques heures à l’avance. Livraison première classe : Formule unique à Paris, L’Auberge du Moulin Vert, le Grand Bistro Breteuil et le Grand Bistro Muette proposent un service de livraison à domicile, 7 jours sur 7, toute l’année et de midi à minuit. Proposés à 12 euros, les frais de livraison sont offerts à partir de 120 euros de commande.

—–

Le chef exécutif Rémi Robert – La cuisine de Rémi Robert cultive l’héritage gastronomique. Corse d’origine, formé à la cuisine 2 étoiles au Trianon Palace époque Gérard Vié, le chef part défendre la cuisine française à l’international au restaurant du West Inn à Boston, puis au Japon, au Maroc et en Amérique du Sud. La suite du parcours se fait auprès d’un certain Marc Veyrat. Intégrant en 2000 le club des chefs Marc Veyrat – Rémi Robert apprend la cuisine de l’essentiel, celle qui sublime et met à l’honneur la culture du produit. Il enchaînera à Londres au célèbre restaurant de la Gallery du Sketch où Pierre Gagnaire vient jouer les génies. Rémi Robert remporte le Trophée Masse et rejoint le MOF 2007 Sébastien Chambru au Moulin de Mougins comme chef adjoint pendant 3 ans avant de prendre la place de Chef de cuisine chez Marius et Jeannette. Inconditionnel du meilleur produit, Rémi Robert rejoint la Team Dorr Paris et réalise auprès de Garry Dorr une cuisine de goût, instinctive et sincère.

Le sommelier Maxime Barreau – En chef d’orchestre, le sommelier Maxime Barreau propose dans l’ensemble des Grands Bistro une sélection d’une centaine de vins goûtés et approuvés en comité de sélection. Outre la formule 44 euros et sa proposition de vins de caractère, il présente à la carte des Grands Bistro une centaine de vins de voyage et de découverte, dont quelques belles cuvées de Bourgogne et du Bordelais axées sur les vins rouges. Prochainement, la Bordeauxthèque devrait réunir tous les grands crus classés de Bordeaux et et espère obtenir le fameux titre Winespectator.

Publicités

Une réflexion sur “Les terrasses exceptionnelles des « Grands Bistro » de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s