Les infos sur Wind River de Taylor Sheridan

Wind River est un thriller américain écrit et réalisé par Taylor Sheridan.

Au casting Jeremy Renner, Elizabeth Olsen, Kelsey Asbille, Julia Jones, Teo Briones,  Apensanahkwat Graham Greene, Tantoo Cardinal , Eric Lange,  Gil Birmingham, Althea Sam, Tokala Clifford, Margin Sensmeier, Tyler Laracca Bia,  Shayne Joel Cullen BIa, Dallin Tusiesaina, Austin Grant,   Ian Bohen, Hugh Dillion, Matthew Del Negro

Synopsis : Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming.  Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature

Le réalisateur scénariste (oscarisé) Taylor Sheridan a envoyé le scénario aux tribus Arapahoe et Shoshone de la réserve de Wind River avant le tournage. Elles ont offert leur soutien au film. Ces Amérindiens sont allées sur le plateau et ils sont allés à Sundance.  Nick Cave et Warren Ellis ont composé la musique. Kari Perkins était en charge des costumes, Ben Richardson à la direction de la photographie

Taylor Sheridan : « Lorsque je me suis lancé dans l’aventure de Wind River, mon premier film en tant que réalisateur, je l’ai vu comme la conclusion de la trilogie que j’ai écrite sur le thème de la Frontière américaine moderne. Le premier chapitre, Sicario abordait l’épidémie de violence le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, et le second, Comancheria , se concentrait sur le choc entre l’immense richesse et la pauvreté dans l’ouest du Texas. Wind River représente donc le dernier chapitre, en forme de catharsis, de cette trilogie.

Wind River explore ce qui constitue sans doute à la fois les vestiges les plus tangibles de la Frontière américaine et le plus grand échec de l’Amérique : la réserve amérindienne. Au niveau le plus intime, il s’agit de l’étude de la manière dont un homme continue à avancer après une tragédie, sans arriver à tourner la page. C’est aussi, à un niveau plus global, l’étude des conséquences nées du fait de forcer un peuple à vivre sur une terre qui n’était pas destinée à l’accueillir.

Il est question d’un territoire sauvage, brutal, où le paysage lui-même est un ennemi. De terres où l’addiction et le meurtre tuent plus que le cancer, où le viol est considéré comme un rite de passage pour les jeunes filles devenant femmes. De terres où la loi des hommes cède devant celle de la nature. Nulle part ailleurs en Amérique du Nord les choses n’ont moins évolué au cours du siècle dernier, et nul autre lieu en Amérique n’a davantage souffert de ces maigres changements.  » Taylor Sheridan

Le film a été présenté en sélection officielle Un certain Regard à Cannes ce week End. Il sort le 30 aout 2017. Il est distribué  par Metropolitan Film Export

Extrait en VO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s