En promenade : « Atago jinja » à Tokyo

Atago jinja est un petit sanctuaire situé à Tokyo, dans l’arrondissement de Minato. Atago-Jinja est le sanctuaire le plus élevé de la ville, à 26 mètres d’altitud au-dessus du niveau de la mer. Le sanctuaire date de 1603 (huitième année de l’ère Keichō) sur l’ordre du shogun Tokugawa Ieyasu . Il a du être reconstruit en 1958.

Le quartier étant un quartier d’affaires de nombreux  employés viennent y prier pour leur succès professionnel (tout comme au sanctuaire Hie d’Akasaka).

Ce sanctuaire se distingue par ses 85 hautes marches en pierre à gravir une par une pour y accéder. Les escaliers très raides menant au sanctuaire sont  célèbres car ils représentent le succès dans la vie. Lorsque vous grimpez les escaliers, il faut le faire par les extérieurs car le centre des marches est considéré comme réservé aux dieux. Le quartier étant un quartier d’affaires de nombreux employés viennent y prier pour leur succès professionnel (tout comme au sanctuaire Hie d’Akasaka).

  Arrivé au sommet de la colline éponyme, lorsque l’horizon n’était pas caché par les immeubles, il était possible d’avoir une vue dégagée sur la capitale allant même  jusqu’au Mont Fuji. Il permettait de surveiller les déclarations d’incendies ou les malveillants. Le principal kami vénéré dans ce sanctuaire est le dieu du feu Homusubi no Mikoto. Les autres dieux vénérés au Atago-jinja sont Mizuhanome no Mikoto (un dieu de l’eau), Ōyamazumi no Mikoto (un dieu des montagnes) et Yamato Takeru no Mikoto (un dieu de l’armée).

L’histoire raconte qu’un jeune samurai grimpa courageusement les 26 mètres d’escaliers raides sur le dos de son cheval, pour faire cadeau d’une branche de sakura au shogun. On dit que la redescente lui prit quarante minutes. Par conséquent, l’escalier fut baptisé Shussei no Ishiden, littéralement « les marches en pierre du succès ».

Pour les personnes ne pouvant pas gravir les marches, un ascenseur  a été installé sur le coté.

Ce sanctuaire est un ravissement. Impossible de deviner cette verdure et toute cette beauté avant d’y accéder. « L’ascension » est raide mais chacun peut y arriver à son rythme. En franchissant le  torii en haut des escaliers,  on découvre un petit shinto, et un petit étang « habité » par des carpes koi.

Les photos sont sur la page FB de Framboisemood, ici

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s