J’ai vu CoeXister en avant première

CoeXister le prochain film de et avec Fabrice Eboué sort en salles le 11 octobre prochain. Fabrice Eboué a écrit le scénario, a réalisé le film et joue un des rôles principaux de cette comédie française. Le long métrage est distribué par EuropaCorp Distribution. La bande annonce est ici

« Alors que je recherchais une idée pour mon nouveau projet, je suis tombé par hasard sur YouTube sur un clip des Prêtres Chanteurs qui avait cartonné à l’époque : il s’agissait de trois prêtres qui, en reprenant des classiques de la chanson française, avaient vendu plus d’un million d’albums et connu une tournée triomphale. Ce qui m’avait frappé, c’est que l’un de ces trois prêtres, qui était juste séminariste, avait renoncé à sa vie d’homme d’église à l’issue de la tournée. Je me suis demandé ce qui avait pu se produire en lui au cours de cette tournée pour qu’il réalise qu’il n’y avait pas que Jésus dans la vie ! Je suis donc parti de ce principe, et puis j’ai décidé d’élargir le film aux autres religions. » Fabrice Eboué

Lors de l’avant première, Fabrice Eboué a expliqué qu’il avait écrit le rôle du faux  Imam pour Ramzi Bedia. Pour les deux autres, c’est venu après l’écriture. Il a ensuite adapté son scénario en fonction des deux acteurs choisis pour donner la réplique à Ramzy.  En ce qui concerne le chant, Ramzy Bedia et Guillaume de Tonquédec ont été doublés

L’humour est bien sûr présent tout au long de ce film. Un humour décalé (beaucoup de second degré,  parfois corrosif, parfois au « ras du sol » mais on rit. Grâce à l’écriture mais surtout grâce aux acteurs. Le trio de « chanteurs », Ramzy Bedia (l’imam), Guillaume de Tonquédec (le curé), Jonathan Cohen (le rabbin) est au top. Ils sont entourés de Fabrice Eboué, le producteur et de son assistante jouée par Audrey Lamy.  Mathilde Seigner est la big boss de la maison de production. Amelle Chahbi joue l’epouse du producteur. Les actrices et acteurs de ce film ont l’air de s’amuser autant que les spectateurs dans la salle.

Le film se moque et parodie les producteurs de musique voulant à tout prix faire du « fric ». En effet, le film suit un producteur de musique, qui sous la pression de sa direction, a l’idée de créer un groupe multiculturel.  Le film aborde le thème des religions et de la cohabitation. Fabrice Eboué n’a pas hésité sur les clichés, et ne s’est pas auto-censuré. Cela reste toutefois respectueux mais jamais moralisateur. Le scénariste devait se douter que ce sujet de la cohabitation des trois grandes religions représentées en France pouvait donner lieu à des critiques.

Le rire est un moyen de faire passer les messages. CoeXister va en ce sens. On s’amuse et le quintet d’acteurs est au top

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s