J’ai vu Le Redoutable de Michel Hazanavicius

Film de Michel Hazanavicius avec Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Béjo, Grégory Gadebois, Jean-Pierre Mocky, Tanya Lopert, Micha Lescot, Eric Marcel

Synopsis : Paris 1967. Jean Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean Luc une remise en question profonde.
Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu’incompréhensible.

Le film est sorti le 13 septembre 2017 . Il est distribué par Studio Canal. La BA et les infos sont ici

Le redoutable est un biopic. Il raconte une période de la vie du cinéaste Jean Luc Godard, fin des années 60. Cette période ou godard pense que le cinéma est mort (le sien aussi) et qu’il fait la « révolution ».

On découvre l’homme marié à une jeune femme étudiante, Anne Wiazemsky, sa muse. Le scénario est tiré du livre de cette dernière. Anne Wiazemsky et Godard s’aiment. Le couple vit dans un bel appartement parisien. Le cinéaste est en pleine période maoïste. Il vient de terminer le tournage de La Chinoise avec Anne.  A la sortie du film, Le public n’adhère pas du tout. Godard va alors tout remettre en question et participer aux évènements de 68.

Avec son épouse il se montre jaloux, misogyne. Avec ses amis il est souvent détestable. Le portrait n’est pas très glorieux. Il est montré comme un homme brillant mais tellement de mauvaise fois.

 Michel Hazanavicius rend toutefois un hommage au cinéaste. Le ton est espiègle et plein d’humour. Michel Hazanavicius traite l’histoire avec un ton humoristique. Il filme avec son « oeil » de cinéphile le tournant politique de la carrière du cinéaste .

Louis Garrel incarne à la perfection Jean-Luc Godard. On ne sait jamais si il est sérieux ou si il plaisante. Il incarne un personnage touchant, agacant, rieur, engagé …  C’est le vrai atout du film.  Stacy Martin lui donne la réplique. Bérénice Bejo et Gregory Gadebois sont parfaits

Portrait du cinéaste de la Nouvelle vague drôle, et assez tendre finalement. On s’amuse beaucoup. Louis Garrel est parfait !

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s