J’ai vu, en Avt prem, le film de Rachid Hami, La Mélodie

la mélodie (Copier)

La Mélodie de Rachid Hami avec Kad Merad sort le 8 novembre 2017. Il est distribué par UGC Distribution. Les infos et la BA sont ici

Synopsis : A bientôt cinquante ans, Simon est un violoniste émérite et désabusé. Faute de mieux, il échoue dans un collège parisien pour enseigner le violon aux élèves de la classe de 6ème de Farid. Ses méthodes d’enseignement rigides rendent ses débuts laborieux et ne facilitent pas ses rapports avec des élèves difficiles. Arnold est fasciné par le violon, sa gestuelle et ses sons. Une révélation pour cet enfant à la timidité maladive. Peu à peu, au contact du talent brut d’Arnold et de l’énergie joyeuse du reste de la classe, Simon revit et renoue avec les joies de la musique. Aura-t-il assez d’énergie pour surmonter les obstacles et tenir sa promesse d’emmener les enfants jouer à la Philharmonie ?

Simon, un violoniste désabusé, se retrouve à enseigner le violon dans un collège parisien. La classe est dissipée, les enfants sont parfois difficiles. Les débuts sont laborieux. Mais Simon va faire la connaissance de Arnold, un enfant timide mais doué. Une amitié va se nouer. Le violoniste, prof, va bientôt comprendre l’importance de sa mission.

Le sujet est mainte et mainte fois vu. Un mélange de comédie musicale et de prof qui se retrouve dans des classes difficiles. La seule différence avec tous les autres films  est que dans celui-ci, le violon prend une place importante. On assiste aux répétitions, au concert. Le personnage de Simon, interprété par Kad Merad, est certes désabusé mais là, on frôle la mollesse. Trop c’est trop. Tres peu bavard, (il lâche quelques phrases sans regarder ses interlocuteurs, il est complètement inintéressant à la limite de l’insupportable. Samir Guesmi est le prof principal. Quant aux enfants, ils sont plutôt attachants.

Mais bon tout ça ne suffit pas. Il y a des incohérences (des violons pour tout le monde que l’on ramène à la maison ? pouvoir jouer un morceau en si peu de temps ? et sans passer par la case solfège …, l’éducation de ces enfants ?  etc… ) Sans parler qu’on ne sait pas trop pourquoi le prof de violon est si terne et si malheureux.  Il y a de bons sentiments mais ça ne suffit pas

L’ensemble est mou et lent.  Je me suis ennuyée.

Si vous aimez le genre, allez plutôt voir Les grands Esprits de De Olivier Ayache-Vidal, sorti en septembre mais il doit encore etre projeté dans certaines salles

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s