J’ai vu Battle of the Sexes

BATTLE OF THE SEXES (Copier) (Copier)

Film américain réalisé par Jonathan Dayton et Valerie Faris. Au casting Steve Carell, Emma Stone,  Andrea Riseborough, Elisabeth Shue, Austin Stowell, Sarah Silverman, Eric Christian Olsen, Natalie Morales, Bill Pullman, Alan Cumming, Wallace Langman,

Synopsis : 1972. La championne de tennis Billie Jean King remporte trois titres du Grand Chelem. Mais loin de se satisfaire de son palmarès, elle s’engage dans un combat pour que les femmes soient aussi respectées que les hommes sur les courts de tennis. C’est alors que l’ancien numéro un mondial Bobby Riggs, profondément misogyne et provocateur, met Billie Jean au défi de l’affronter en match simple...

Ce film raconte une histoire vraie arrivée aux USA en 1973 . L’année  ou la joueuse star montante du tennis Billie Jean King (29 ans) a gagné contre l’ancien joueur numéro 1  Bobby Riggs (55 ans)  . 90 millions de téléspectateurs ont assisté à ce match, visant aussi à établir une égalité homme/femme et pas seulement dans le sport.Le scénario est écrit par Simon Beaufoy.  Il  s’est entretenu de longues heures avec Billie Jean King.

Billie Jean King s’est engagée dans le combat pour l’égalité des sexes dans le tennis. Elle a parrainé le Virginia Slims Tour et fondé la Women’s Tennis Association (WTA) . Le Virginia Slims Tour a , pour la première fois,  permis aux femmes de fixer leurs conditions financières. Billie jean King a été  la première joueuse à dépasser les 100 000 dollars de revenus par an.

Pour le rôle, Emma Stone a pris 7 kg de muscles pour le film.  Steve Carell jouait déja au tennis. Il a travaillé avec  Lornie Kuhle,  le véritable coach et ami de Bobby. Steve Carell s’est  entraîné avec la même raquette Head Master en aluminium des années 70 qu’utilisait Riggs.

En 1973, il y a aussi eu  le lancement du magazine féministe et progressiste Ms., l’adoption du « Titre IX », interdisant toute discrimination de nature sexuelle dans les programmes d’éducation, la ratification par le Congrès du « Equal Rights Amendment », visant à garantir l’égalité des droits entre les sexes, et la promulgation par la Cour Suprême de l’arrêt « Roe v. Wade » reconnaissant l’avortement comme un droit constitutionnel

.Le film est sorti le 22 novembre 2017. Il est distribué par  Twentieth Century Fox France. La bande annonce est ici

Ce film raconte un match de tennis d’anthologie qui a eu lieu le 22 septembre 1973 à Houston (Texas) mais pas seulement. Un premier duel homme-femme, entre la championne Billie Jean King et Bobby Riggs, pas seulement. On y parle de l’égalité des sexes, de la place de la femme, de la condition féminine. Tout ca sur fond des années 70, la Bande son, les coiffures, les tenues… On y suit non seulement leurs parcours pro incluant leurs entraînements, mais aussi leurs vies personnelles respectives, menacé de divorce à cause de ses paris compulsifs, et découverte de son orientation sexuelle pour la jeune femme.

Le casting du film emmené par le duo remarquable Emma Stone-Steve Carrel est convaincant. Emma Stone cachée derrière de vilaines lunettes joue Billie Jean King. Jeune femme volontaire et battante. Steve Carrell joue le joueur compulsif, ancien numéro 1, macho, sûr de lui, avide de médiatisation,  prenant ce match comme gagnant d’avance.  Autant Billie Jean King est sérieuse, combattante que le pathétique et idiot Bobby Riggs ne pense que jeu et célébrité.

Battle of the sexes raconte une histoire vraie soigneusement reconstituée. C’est efficace, drôle,  lucide , nostalgique (l’ambiance des années 70). Plaisant !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s