« Îlot La France et l’Italie »

cp_la_france_et_l_italie1.002 (Copier).jpeg

Le Département des Hauts-de-Seine et Insula orchestra fêtent l’Italie en France à travers l’événement « Îlot La France et l’Italie ». Durant 3 jours, quatre concerts seront donnés du vendredi 12 au dimanche 14 janvier 2018 à l’Auditorium de La Seine Musicale.

Au programme :

Voyage en Italie 

Ensemble Correspondance , une production du Département des Hauts-de-Seine

Sébastien Daucé, direction

Merula, Benevoli, Cavalli, OEuvres polychorales

Marc-Antoine Charpentier, Messe à quatre Chœurs

Vendredi 12 janvier à 20h30 dans l’Auditorium. Tarif de 10€ à  45€ + Starting-block à 19h30

Les Italiens à Paris

Une production Insula orchestra

Maxim Mironov, ténor

Accentus, Insula orchestra

Leonardo Garcìa Alarcón, direction

Mercadante, Sinfonia su motivi dello Stabat Mater di Rossini

Rossini, Pianto di Armonia sulla morte di Orfeo

Cherubini, Requiem

Samedi 13 janvier à 20h30 dans l’Auditorium. Tarif de 10€ à 45€

 

Sophie Pacini, piano

Une production du Département des Hauts-de-Seine

Wagner/Liszt, Ouverture de Tannhäuser

Chopin, Nocturne n°20 / Scherzon°2

Dallapiccola, Sonate sur les Caprices de Paganini

Liszt, Réminiscences de Don Juan

Dimanche 14 janvier à 14h dans l’Auditorium. Tarif de 10€ à 25€

La Banda des Pouilles 

Une production du Département des Hauts-de-Seine

La Banda Citta Ruvo di Puglia

Pino Minafra, direction

Puccini, Verdi, Bellini, Airs d’opéras

Dimanche 14 janvier à 18h30 dans l’Auditorium. Tarif de 10€ à 25€

 

 

Informations pratiques : La Seine Musicale : 1 Cours de l’Île Seguin, 92100 Boulogne-Billancourt Billetterie : https://www.laseinemusicale.com ou  http://www.insulaorchestra.fr/

 

A propos de : INSULA ORCHESTRA

Le projet artistique d’Insula orchestra est construit autour d’un répertoire, allant principalement du classicisme au romantisme, avec des programmes aussi bien symphoniques qu’avec chœur et solistes. L’orchestre joue sur instruments d’époque, avec un travail sonore adapté aux grandes salles d’aujourd’hui. Le projet repose avant tout sur une recherche stylistique et émotionnelle. Les musiciens, rassemblés autour d’un noyau de chefs d’attaques confirmés et réputés, sont recrutés essentiellement dans la jeune génération, qui sort actuellement des institutions pédagogiques européennes spécialisées. Cette phalange nouvelle, fondée par Laurence Equilbey et le Département des Hauts-de-Seine en 2012, rayonne dans le département, en France et à l’international, sur de grandes scènes et festivals prestigieux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s