J’ai vu Vivir y otras ficciones en avant première

Vivir y otras ficciones (Copier)

Vivir y otras ficciones est un drame espagnol écrit et réalisé par Jo Sol Avec Antonio Centeno, Pepe Rovira, Arántzazu Ruiz, Ann M. Perello

Synopsis : Antonio est écrivain. Il est tétraplégique aussi. Pour lui, jouir d’une sexualité épanouie est un choix vital, voire politique. Tout le monde devrait y avoir accès mais personne ne veut s’en mêler. Mais c’est un activiste. Entre l’hostilité de son aide soignante, l’enthousiasme d’une prostituée militante et la perplexité de son assistant de vie, Antonio met en place un lieu d’assistance sexuelle chez lui.

le film sort le 7 février 2018. Il est distribué par Les films des deux rives. La BA est ici

Le film interroge sur le handicap.  Le film raconte aussi l’amitié de deux hommes, Antonio, Pepe, ancien chauffeur de taxi,  sorti d’asile psychiatrique. Pepe, seul, attend en vain son fils.

Antonio est un écrivain. Tétraplégique, il n’a qu’une seule envie, vivre. Pour lui vivre passe aussi par le sexe. Il veut mettre en place un service d’assistance sexuelle pour handicapés. Une  travailleuse du sexe vient lui rendre visite ainsi qu’à ses amis. Bien evidement, la démarche choque et vient bousculer la morale.  Son ami Pepe voit ca d’un oeil moralisateur. Il se fait le porte parole de la société. Sandra , à l’inverse, soutient « l’action », et prend parfois du plaisir lors de ces relations sexuelles.

Le film de Jo Sol est un film politique. Il interroge sur le handicap, sur le refus d’être passif face à un corps malade.  La réalité du sujet, l’interrogation de la place des handicapés dans la société,  leur détermination à vivre, la volonté de faire bouger les choses et le sujet tabou de la sexualité pour les personnes handicapés, en font un film intéressant.

Pepe voit ca d’un oeil moralisateur. Il se fait le porte parole de la société. Sandra , à l’inverse, soutient « l’action », et retrouve parfois du plaisir lors des relations sexuelles.

Jo Sol nous met devant un sujet difficile mais réel. Le film est parfois poétique, parfois attachant,. Le quotidien de ces hommes et femmes est compliqué. Mais l’ensemble est optimiste. Et les portraits émouvants

Le film est entre documentaire et fiction. Le sujet est intéressant et interroge.  Le portrait est sensible. A voir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s