Cap sur l’Esterel avec Cire Trudon

cire trudon (Copier).png

Nouveau venu au sein de la famille Les Belles Matières, Estérel s’entiche des massifs florissants de mimosa: une partition végétale qui rejoint un trio de parfums essentiels et épurés – Reggio, Tadine et Maduraï.

Solaire et florissant, importé d’Australie par des botanistes britanniques au début du XIXème siècle, le mimosa gagne ses lettres de noblesse dans les somptueux jardins niçois de riches hivernants anglais. Fleuron de la Côte d’Azur, il gagne aujourd’hui les pans du massif de l’Estérel.  Sauvage, son parfum est à l’image de ses rameaux aux grappes opulentes : délicat.

75 € la bougie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s