Nick Cave & the bad seeds, soirée unique au cinéma le 12 avril du show événement de Copenhague

nick cave distant sky (Copier).png

 Nick Cave & The Bad Seeds partageront avec le public du monde entier leur show Distant Sky issu de leur tournée triomphale de 2017.

Dans Distant Sky, l’incroyable show filmé au Royal Arena de Copenhague, Nick Cave & The Bad Seeds, interprètent les titres magiques de leur nouvel album Skeleton Tree ainsi que les incontournables du répertoire du groupe. Cette première tournée en trois ans a provoqué des réactions emballées des fans, des critiques et de la profession. Cette excellente réception leur a permis de creuser un peu plus l’intimité profonde que le groupe entretient avec son public, aux quatre coins du monde. Cette tournée mondiale a également été pour eux l’occasion d’obtenir quelques-unes des meilleures critiques de leur carrière. Réalisé par le cinéaste David Barnard (http://www.david-barnard.com/), le concert a été filmé pendant la tournée du groupe, avec Warren Ellis (piano, claviers, violon, guitare ténor), Martyn Casey (basse), Thomas Wydler (batterie), Jim Sclavunos (vibraphone, percussions, piano), George Vjestica (guitare) et Larry Mullins (claviers, piano).

La tournée acclamée partout dans le monde a débuté en Australie en janvier 2017 avant de passer par les Etats-Unis et de s’achever en Europe (ils étaient au Zenith de Paris début octobre 2017) et a été couronnée des meilleures critiques qu’ils aient jamais reçues de leur carrière.

Distant Sky – Nick Cave & The Bad Seeds Live à Copenhague sera distribué en salles
en France par Pathé Live et projeté simultanément dans 500 cinémas à travers le
monde le JEUDI 12 AVRIL 2018 à 20h00.

NICK CAVE EN QUELQUES MOTS
Nick Cave s’est imposé comme une figure majeure du rock au cours de ces trente dernières
années, avec une œuvre noire hantée par les récits bibliques et le gothique américain, le blues et les murder ballads, traditions que l’Australien tourmenté a actualisées par sa radicalité post-punk. La mort y a toujours joué les premiers rôles, depuis The First Born is Dead – allusion au frère jumeau mort-né d’Elvis Presley –, en 1985, son deuxième album studio avec son groupe, les Bad Seeds. En trente ans de carrière, Nick Cave aura publié pas moins de seize albums avec son groupe The Bad Seeds dont le dernier Skeleton Tree, est un hommage à son fils Arthur décédé accidentellement en 2015.

Publicités

Une réflexion sur “Nick Cave & the bad seeds, soirée unique au cinéma le 12 avril du show événement de Copenhague

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s