Week-end Humour à l’IMA du 6 au 8 avril 2018

ingerable yassine (Copier)

Du 6 au 8 avril prochain, l’Institut du Monde Arabe propose un Week end humour.

Le stand-up ? Une variété de one-man show largement sortie des ornières du communautarisme depuis ses débuts en France, au milieu des années 1990. Et si les humoristes issus de l’immigration  s’y taillent la part du lion, c’est pour faire rire de mille et une façons, de tous et de tout… Brillante illustration avec Yassine Bellatar, Smaïn et Haroun et respectivement, en première partie, Samia Orosemane, Mademoiselle Dalila et Wary Nichen. Egalement au programme, une table ronde animée par Nathalie Simon, journaliste au « Figaro » :  « L’humour peut-il être culturel? »

Le 6 avril, pour cette 1ère soirée d’humour,  sur scène avec « L’ingérable » Yassine Belattar (à lire ici).  En première partie, Samia Orosemane, qui a déjà fait le tour de France, et d’une partie du monde, avec « Samia et les 40 comiques » et « Femmes de couleurs ».

Le samedi soir, le 7, sur scène Smaïn et son humour enchanteur, à (re)découvrir dans « Je reviens me chercher », spectacle écrit et mis en scène par ses soins. En première partie, Mademoiselle Dalila, son verbe acéré et sa mauvaise foi jubilatoire

Le dimanche 8 avril, pour la 3e et dernière soirée du week-end Humour proposé par l’IMA  : Haroun, vrai pince-sans-rire qui tire, l’air de rien, sur tout ce qui bouge ! En première partie, Wary Nichen et son « Nomade 2.0 », une rencontre entre stand-up et musique afro.

 

Réservation ici

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s