Le Collectionneur, une nouvelle adresse inédite et pleine d’audace au cœur de Paris !

le collectionneur (Copier).jpg

Dans cette atmosphère où l’on retrouve les notes Art Déco, les contrastes se multiplient pour donner à ce lieu une identité unique. Le marbre s’invite aux tables et le velours prend place sur les assises. Les formes géométriques se mêlent avec harmonie et les jeu de lumière se succèdent comme sur une partition. Les yeux se lèvent pour admirer la sculpture en sycomore blanchi longue de 16m traversant la pièce et reliant la terrasse au patio.

Lieu aux dimensions phénoménales avec ses 240 places assises et ses 150 couverts répartis sur trois sublimes terrasses, Le Collectionneur sait se rendre intime par des espaces que l’on partage ou que l’on choisit de privatiser. Née de l’envie d’étonner et rythmée par les saisons, la carte du Collectionneur est une rencontre gustative orchestrée par les chefs Joël Veyssière et Nicolas Amelin.

Les alliances étonnantes se mêlent aux icônes de la gastronomie française qui ouvre ses portes aux saveurs venues des quatre coins du monde. Une identité culinaire que les deux chefs ont imaginée autour des valeurs qu’ils partagent. Entre créations, revisites et mariage des genres, le plaisir est au cœur de cette cuisine généreuse et contemporaine.

A la carte…

Pour son ouverture, Le Collectionneur invite à sa carte un sashimi de daurade royale, marinade yuzu-gingembre, tahini et pickles de navet daïkon, un « œuf parfait » au boulgour aux agrumes et nuage de cresson, des classiques de la mer comme les ravioles de langoustine et févettes ou la lotte snackées et condiment moutarde-miel ainsi que des viandes sublimées comme les « Ribs » accompagnées d’artichauts en différentes textures et gnocchis gluten free ou « l’Onglet » de bœuf et sa déclinaison de carottes et oignons.

Cette saison, le « Végétarien » est un bijou gustatif sous la forme de cannelloni au caviar de courgettes et champignons, nappage au parmesan et jus végétal.

À la fin du repas, la collection de desserts se dévoile : Trio de crèmes au chocolat, sablé nantais à la fleur de sel et crémeux à la bergamote, finger Kidavoa aux saveurs exotiques ou l’indétrônable Baba revisité avec du blé noir, des graines bio et une crème chantilly-mascarpone. Une sélection de fruits frais est également proposée pour terminer en fraîcheur et en délicatesse.

Au fil des mois, les spécialités se succèdent pour rester actuelles et donnent rendez-vous aux amateurs de liaisons délicieuses. Au Collectionneur, l’instant se savoure autant dans l’assiette que dans le lieu.

 

 Le Collectionneur x Ruinart…

Au cœur du Restaurant, une lumière provient du bar. C’est celle des bouteilles de Ruinart Blanc de Blancs, suspendues en une installation poétique. La cuvée emblématique de la Maison Ruinart défie la gravité et prend la forme d’une grappe de Chardonnay, délicate et pleine de force

 

Les oiseaux ont leurs forêts, la pie a ses terrasses.  Dès l’entrée de la rue de Courcelles, on pénètre dans La Terrasse qui se niche derrière les panneaux d’albâtre. Grâce à ses 40 assises, l’ambiance y est conviviale, autour des cocktails (avec ou sans alcool) et des assiettes à partager. Des associations de saveurs, comme un avant-goût des merveilles gustatives imaginées par les Chefs du Collectionneur.

S’il lui fallait un nid, la pie choisirait Le Patio. Au fond du restaurant et à l’abri des regards indiscrets, les 60 couverts se fondent dans cet endroit propice à un moment chaleureux et personnel. Un déjeuner inattendu qui prend des allures de cocon à la nuit tombée. Entre les murs végétaux qui l’entourent et son bar qui obéit aux caprices les plus savoureux, le Patio est un abri où les trésors sont bien gardés.

À vol d’oiseau, le Jardin n’est pas si loin. Il suffit d’emprunter le corridor andalou pour découvrir les 80 couverts. Dans ces espaces extérieurs au cachet exceptionnel, les mises en scènes se succèdent tout au long de l’année : terrasse à cigares, patio aux couleurs de la Fashion Week, etc.

 

51-57 Rue de Courcelles, 75008 Paris

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s