Le « Mount Fuji World Heritage Center » au Japon

Mount Fuji World Heritage Centre (Copier)

L’ouverture du musée Mt Fuji World Heritage Center (Shizuoka) a ouvert ses portes le 23 décembre 2017. Le musée a été dessiné par le célèbre architecte japonais Shigeru Ban.  Le bâtiment central en forme de cône inversé treillé de bois de hinoki du Mont Fuji, symbolise la forme du célèbre et emblématique volcan.

Le mont Fuji, volcan actif de 3 776 mètres de haut, point culminant du Japon et lieu sacré pour les bouddhistes comme les shintoïstes, a été inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco en juin 2013, en tant que « lieu sacré et source d’inspiration artistique ».

Un chemin de 193 mètres mène au sommet du cône, donnant une vue imprenable sur la montagne. Le musée est situé dans le parc national. Le musée de 3 400 m2 expose deux répliques du volcan, l’une de 15 mètres de haut faite en papier, l’autre en béton illustrant le changement du mont Fuji au gré des saisons, grâce à un système d’éclairage.

Des enregistrements et des vidéos présentent le Mont Fuji à travers des oeuvres de littérature et de peinture qu’il a inspirées. Le bâtiment a aussi une librairie, un centre de conférences, une salle de séminaire, un restaurant, une boutique et un espace d’exposition sur la nature.

Les photos du musée sont sur la page FB de Framboisemood

Le site officiel est ici 

A propos de Shigeru Ban : Shigeru Ban, 59 ans, a fait ses études dans sa ville d’origine, à l’Université des arts de Tokyo, puis à la Southern California Institute of Architecture et à l’école d’architecture de Cooper Union. Conseiller pour le Haut Commisariat des Nations Unies pour les réfugiés, membre du comité éditorial de la revue l’Architecture d’aujourd’hui, membre de l’Académie des Arts de Berlin, Grande Médaille d’Or de l’Académie d’architecture en 2004, puis Prix Pritzker 2014, aussi connu comme le Prix Nobel des architectes, il s’est rendu célèbre pour ses structures de carton fort, pour monter par exemple des habitations temporaires pour réfugiés après des catastrophes naturelles. En France, avec son associé Jean de Gastines, est l’auteur de  : le Centre Pompidou – Metz, la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, les espaces extérieurs du musée de Luxembourg, le Consortium de Dijon, la Cité Manifeste de Mulhouse. A l’étranger,  le pavillon japonais de l’Expo 2000 de Hanovre (en collaboration avec Otto Frei, autre Prix Pritzker), le musée d’art d’Aspen au Colorado, le Miyake Design Studio Gallery de Tokyo ou le Nomadic Museum, une structure temporaire pour l’exposition « Ashes and Snow » du photographe Gregory Colbert, qui a voyagé à New York, Santa Monica, Tokyo et Mexico de 2005 à 2008.

 

6663-1 Funatsu, Kawaguchiko-town Yamanashi pref. 401-0301 JAPAN

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s