J’ai vu Les frères Sisters, le film de Jacques Audiard

les frères sisters (Copier)

Les frères sisters, en Vo The Sisters brothers, est un western américain réalisé par Jacques Audiard avec Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal, Riz Ahmed, Rutger Hauer, Ian Reddington, Hugo Dillon, Aldo Maland, Lexie Benbow-Hart

Synopsis : Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d’innocents… Ils n’éprouvent aucun état d’âme à tuer. C’est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d’une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l’Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

Le scénario est co-écrit par Jacques Audiard et Thomas Bidegain D’après l’oeuvre de Patrick DeWitt. Les Frères Sisters est le premier film tourné intégralement en langue anglaise (et avec des acteurs majoritairement américains) de Jacques Audiard. Le film est sorti le 19 septembre 2018. Il est distribué par UGC Distribution. La bande annonce est ici

 

Les frères Sisters est le premier film en langue anglaise du réalisateur français et son premier western. Il y dirige  Joaquin Phoenix, John C. Reilly et Jake Gyllenhaal. Les frères sisters raconte l’histoire de deux frères dont le métier est de tuer. Dans le film, Ils traquent, sur ordre du « Commodore » leur employeur, un chercheur d’or du nom de Hermann Kermit Warm. L’homme aurait trahi le mystérieux Commodore.  Les deux tueurs à gage sont doués.

Le premier plan du film est une scène de nuit, les deux frères encerclent une maison. Les seules lumières sont des coups de feux. Le décor est planté. La première partie du film se passe sur les chevaux, sur la traque, les longues chevauchées dans des décors magnifiques. Au fur et à mesure du film, le réalisateur rétrécit le champ pour s’arréter sur les personnages, les discussions et les interrogations. Au fur et à mesure, on fait connaissance avec les frères Sisters.

Charlie le benjamin, vit tout cela sans aucun etat d’âme. Il boit, provoque des bagarres, tue sans se questionner. Eli, le frère ainé, s’interroge beaucoup. Il a envie d’une vie plus tranquille et surtout s’affranchir de ce frère encombrant. Par contre, il n’hésite pas à tuer

Leurs chemins croisent toutes sortes de personnes qui se ruent vers l’or.  Il y a de la violence, de l’humour (noir), des bagarres, de longues chevauchées dans des paysages magnifiques, des campements sauvages, des discussions…

Jacques Audiard arrive à faire de cette adaptation du roman éponyme de Patrick deWitt un film personnel. Il y a d’abord l’histoire personnelle de ces deux frères, l’histoire du pays et de la ruée vers l’or. Le film est à la fois sombre et optimiste

Joachim Phoenix incarne Charlie, le frère torturé.  John C. Reilly est le frère ainé, s’interrogeant sur sa condition, son frère. Il est à la fois bon et violent dans ses actes. Riz Ahmed est le chercheur d’or qui a inventé une formule « magique ». Jake Gyllenhaal est un détective à l’attitude équivoque.

Jacques Audiard s’est entouré d’un casting prestigieux pour son premier western. L’ensemble est assez mélancolique. Il maîtrise son film de bout en bout. Un beau western

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s