La 44ème cérémonie des César sera dédiée à Charles Aznavour

charles aznavour (Copier)

C’est un véritable mythe de la scène internationale qui s’en est allé.

Charles Aznavour était cette légende de la chanson française, au succès phénoménal : 100 millions de disques vendus, un répertoire de plus de 1200 chansons, interprétées dans 7 langues différentes. Il était acclamé, adulé, admiré partout à travers le monde.

Charles Aznavour était un artiste absolu ! Chanteur, auteur compositeur pour les chansons et pour les films… c’était aussi un immense acteur qui écrivait des scénarios ou encore des dialogues…

Son parcours au cinéma fut admirable. Enfant, il joua d’abord des petits rôles au théâtre, avant de faire son entrée sur le grand écran avec à son palmarès plus de 60 films, inoubliables pour beaucoup d’entre eux !

C’est en 1958, dans « La Tête contre les murs » de Georges Franju, qu’il imposa son talent de comédien, récompensé par l’Etoile de Cristal du Meilleur Acteur en 1960, l’ancêtre du César. Il était logique ensuite que le très grand François Truffaut lui offre son rôle probablement le plus mémorable avec « Tirez sur le pianiste« , dont le succès dépassera nos frontières et l’amènera à tourner avec les géants qu’étaient Marlon Brando, Richard Burton et James Coburn, dans « Candy » de Christian Marquand, ou encore avec Orson Welles dans « Les Dix petits nègres » de Peter Collinson.

Il tourna également pour Jean Cocteau dans « Le Testament d’Orphée« , pour Denys de La Patellière dans « Un taxi pour Tobrouk« , pour André Cayatte dans « Le Passage du Rhin« , Lion d’Or à Venise en 1960, pour Pierre Granier-Deferre dans « Paris au mois d’août« , pour Henri Verneuil dans « Les lions sont lâchés » aux côtés de Claudia Cardinale et Jean-Claude Brialy, pour Volker Schlöndorff dans « Le Tambour » qui remporta l’Oscar du meilleur film étranger, pour Claude Chabrol dans « Les Fantômes du Chapelier« , pour Claude Lelouch dans « Édith et Marcel » où il jouait son propre rôle auprès d’Édith Piaf, ou encore Jean-Pierre Mocky, Jonathan Demme, Élie Chouraqui, …
C’est en toute logique que lui sera décerné en 1997 un César d’Honneur pour l’ensemble de sa carrière et que Hollywood lui gravera une étoile parmi les stars sur le Walk of Fame.
En 2002, alors qu’il s’était éloigné quelque peu du cinéma, Atom Egoyan fera évidemment appel à lui pour tourner dans « Ararat« , sur un sujet si important dans la vie de l’artiste, celui du génocide arménien.

L’Arménie. La terre de ses parents. Tout au long de sa carrière, Charles Aznavour s’est évertué à défendre sa seconde patrie, notamment à travers sa Fondation Aznavour pour l’Arménie. Il réunissait en 1989 pas moins de 90 des plus grands artistes français, chanteurs et comédiens, autour de la chanson « Pour toi Arménie » pour reconstruire écoles et hôpitaux après le terrible tremblement de terre.

Charles Aznavour était un Ambassadeur infatigable de la France à travers le Monde. Un immense Artiste. Une Légende. Depuis ce lundi 1er octobre, ma tristesse, comme celle de tous les Français, de tous les Arméniens et bien au-delà, est infinie.

La 44e Cérémonie des César lui rendra un vibrant hommage.


Alain Terzian
Président de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s