J’ai vu Edmond, le film de Christophe Michalik

 

Edmond est une comédie dramatique écrite et réalisée par Alexis Michalik. Au casting, Thomas Solivérès, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner, Tom Leeb, Lucie Boujenah, Alice de Lencquesaing, Clémentine Célarié, Igor Gotesman, Dominique Pinon, Simon Abkarian, Marc Andreoni, Antoine Duléry,

Synopsis : Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : « Cyrano de Bergerac ».

Le film est adapté de la pièce de théatre écrite par Alexis Michalik.  Il raconte la naissance chaotique du chef-d’œuvre d’Edmond Rostand, Cyrano de BergeracEdmond est sorti le 9 janvier 2019. Il est distribué par  Gaumont Distribution. La bande annonce est ici

 

Le scénario a été écrit à l’origine pour le cinéma. N’ayant pas trouvé de producteur, Christophe Michalik a adapté son scénario pour le théatre. Cinq molière plus tard (en 2017) et près de 1000 réprésentations, le film a enfin vu le jour.

1895, Edmond Rostand, 29 ans,  écrit des pièces en vers pour la grande Sarah Bernhardt. Sa dernière pièce est un échec.  Il est au bord de la dépression n’ayant plus d’inspirations (et d’argent). Il est la risée des écrivains à succès de l’époque. Jusqu’au jour ou Rostand va écrire des lettres pour son ami et comédien Léo amoureux de la jolie costumière Jeanne. Les échanges de lettres vont l’amener à écrire une pièce de théatre mettant en scène un certain Cyrano de Bergerac. On le met en relation avec  le grand comédien Constant Coquelin. Mais il faudra aller vite, très vite. La pièce va se monter, les répétitions, et l’écriture s’enchainent.

On est en plein vaudeville. Les dialogues sont fins et travaillés. Avec des décors superbes, Christophe Michalik nous entraîne dans un Paris Mythique du XIXème. Les costumes sont magnifiques.  L’ensemble est rythmé, malicieux et drôle. Les personnages sont caricaturaux à souhait. Pour le négatif,  L’histoire de la création de cette pièce est un peu réduite (entre hasard et facilité) et Le personnage de Rosemonde sa femme est ramené au rang de mère au foyer et épouse.

Le casting est parfait. Le « fougueux » Thomas Solivares interprète Rostand, à la fois charmant et juvénile. Olivier Gourmet est excellent en Coquelin. Lucie Boujenah est la jolie Jeanne, la muse de Rostand. Tom Leeb le meilleur ami de Rostand. Les seconds rôles sont « délicieux ». Igor Gotesman est le fils de Coquelin, génial puceau qui découvre la chair et le plaisir du  théâtre en même temps.  Dominique Pinon est le régisseur surexcité. Jean Michel Martial est le patron du bar victime de racisme.  Clémentine Célarié est Sarah Bernhardt. Mathilde Seigner est Maria Legault, actrice imposée par les deux producteurs corses pour le role de Roxanne, une actrice capricieuse  . Christophe Michalik est Feydeau.

Edmond est un film charmant et drôle


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s