KRISTIN SCOTT THOMAS Présidente de la 44e Cérémonie des César

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma est honorée de vous présenter la Présidente de la 44e Cérémonie des César, Mademoiselle Kristin Scott Thomas.

C’est une figure d’élégance incontournable du cinéma qui ouvrira cette nouvelle édition de la grande fête annuelle du cinéma français. Comédienne d’origine britannique, Kristin Scott Thomas s’est installée en France dès sa jeunesse, pour y suivre une formation à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre de Paris. Une double nationalité et une double culture qui la nourrissent et lui permettent de jouer autant en France qu’à l’étranger.
Kristin Scott Thomas a débuté devant la caméra de Prince, pour Under the Cherry Moon en 1986 puis en France, devant celle de Jean-Pierre Mocky, de Pierre Jolivet, d’Éric Rochant ou encore de Roman Polanski. Dès 1994, elle atteint une véritable renommée internationale avec Quatre mariages et un enterrement et son interprétation exquisément drôle pour laquelle elle est récompensée du BAFTA de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle.
Les rôles auprès des plus grands artistes s’enchaînent alors. En 1996, elle joue aux côtés de Tom Cruise pour Brian De Palma dans Mission : Impossible. Elle est nommée l’année suivante aux Oscars pour son sublime rôle dans Le Patient anglais d’Anthony Minghella. En 1998, elle incarne la mère de la jeune Scarlett Johansson, aux côtés de Robert Redford dans L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux qu’il réalise. Quel immense plaisir nous aurons de les voir à nouveau réunis à l’occasion de cette 44eCérémonie des César !

Kristin Scott Thomas a une précision du jeu, une excellence dans chacune de ses interprétations, doublées d’un charme britannique irrésistible. Elle a endossé avec justesse le rôle de Maîtresse de Cérémonie du Festival de Cannes en 1999 et 2010. Et fut nommée pour le César de la Meilleure Actrice en 2009 dans Il y a longtemps que je t’aime de Philippe Claudel, en 2010 dans Partir de Catherine Corsini et en 2011 dans Elle s’appelait Sarah de Gilles Paquet-Brenner.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s