J’ai vu le superbe « Green book, sur les routes du Sud » de Peter Farrelly

 

GREEN BOOK (Copier)

Green Book est un biopic réalisé par Peter Farrelly, avec  Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini, Don Stark, David An, Sebastian Maniscalco, P.J. Byrne, Brian Stepanek, Geraldine Singer, Iqbal Theba, David Kallaway, Tom Virtue

Synopsis : En 1962, alors que règne la ségrégation,Tony Lip , un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité.
Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune.

Peter Farrelly est le réalisateur de Dumb and dumber ou encore Mary à tout prix. Le scénario est écrit par Nick Vallelonga, Brian Hayes Currie et Peter Farrelly. Ce film « Feel good movie » est adapté d’une histoire vraie. Green book : sur les routes du sud »  est déjà lauréat de trois Golden Globe et a reçu le Prix du public du dernier Festival de Toronto. Le film est sorti le 23 janvier 2019. Il est distribué par  Metropolitan FilmExport. La bande annonce est ici

 

Ce biopic est porté par deux acteurs talentueux : Viggo Mortensen et  Mahershala Ali. Un duo qui est sans aucun doute la plus belle réussite de ce film. Viggo Mortensen et  Mahershala Ali sont au sommet de leur art. Les conversations entre le duo sont un vrai bonheur. Une joute verbale pleine d’humour entre deux personnages complétement différents.

L’histoire est une ode à la tolérance. On est en 1962, on voyage à travers le pays avec Dr. Don Shirley, élégant musicien noir victime de racisme et Tony, un videur peu cultivé père de famille, son chauffeur blanc italo-américain assurant aussi sa sécurité. Tony est rude, Dr Don est raffiné. Le voyage va les emmener de New-York à Birmingham, au fin fond de l’Alabama. La ségrégation à cette époque est une triste réalité. Quelques scènes chocs ponctuent l’histoire. Mais le réalisateur garde son humour tout en faisant un peu de pédagogie. En aucun cas, à aucun moment, il n’est moralisateur.

Le film est mélancolique sans doute grâce aux lumières dont est baignée cette Amérique.

Green Book : sur les routes du Sud est un film qui pourrait devenir un classique. L’histoire d’amitié de ces deux hommes est touchante et drôle sous fond de message politique.

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s