Le génie des modestes au Centre abbé Pierre – Emmaüs

Le Lieu de mémoire de l’abbé Pierre accueille, à Esteville près de Rouen, une exposition dont La Halle Saint  Pierre (Paris) assure le commissariat d’exposition. Pour sa sixième édition, « Le génie des modestes » présente  des œuvres originales dans la filiation de l’art brut. Cette année encore, les artistes sont choisis par Martine  Lusardy, directrice de La Halle Saint Pierre, espace d’exposition situé au pied du Sacré-Cœur à Paris, qui fait
référence dans le domaine de l’art brut depuis de nombreuses années.

Les artistes qui sont exposés sont Pierre AMOURETTE, Marc BOURLIER, Pascal HECKER, Irène MATHIAS, Marcel KATUCHEVSKI et Marc PRUDENT. Le court-métrage « Deux escargots s’en vont » des réalisateurs Jean-Pierre  JEUNET et Romain SEGAUD est présenté en continu pendant l’exposition.

L’art brut est un concept inventé par Jean Dubuffet au milieu du 20ème siècle pour regrouper les créations spontanées d’artistes autodidactes qui travaillaient en dehors des circuits culturels : l’art des malades mentaux, des marginaux et des mediums. Par la suite, des artistes moins officieux se sont reconnus dans cette démarche, sous le nom d’art singulier.

Depuis six ans, « Le génie des modestes » souhaite faire passer le message de simplicité et de générosité de l’abbé Pierre et du Mouvement Emmaüs, par le biais de la création artistique. Les oeuvres présentées à Esteville sont surprenantes et l’imagination des créateurs s’y révèle dans un langage accessible à tous. Les arts brut et singulier laissent une place importante à la spontanéité et aux émotions. L’intention du festival est
pleinement sous-entendue dans son nom. Il s’agit de montrer qu’il y a du génie dans la modestie : celle des matériaux utilisés, celle des intentions ou bien celle des artistes eux-mêmes.

Chez Emmaüs, la démarche est la même : une chance est donnée aux personnes qui sont en marge de la société pour qu’elles révèlent leur potentiel. A l’inverse de l’assistanat, il s’agit de permettre aux plus exclus de devenir acteur de la solidarité par leur travail. Dans 37 pays, environ 400 groupes Emmaüs montrent tous les jours que des milliers de personnes modestes ont du génie.

Exposition :
Du 1er avril au 30 juin 2019. Ouvert tous les jours de 10h à 18h. Tarifs : 6€/4€
Centre abbé Pierre – Emmaüs (Lieu de mémoire)
76690 Esteville (au nord de Rouen, près de Cailly et Clères)
http://www.centre-abbe-pierre-emmaus.org


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s