RAN nouveau restaurant à Paris

Au cœur d’un lieu parisien chargé d’histoire, RAN, dernière épopée d’Akira Kurosawa, nous plonge dans l’univers du Tokyo énigmatique d’aujourd’hui, sublimé par des notes de gastronomie française.

Installé dans un hôtel particulier parisien dans le quartier du Faubourg Saint-Honoré – qui abrita les appartements du Marquis de La Fayette et plus récemment le restaurant 1728 – RAN offre plusieurs visages : bar à cocktails, lieu de vie et restaurant de gastronomie japonaise contemporaine.

Métissage d’époques, de personnalités et d’ambiances, RAN est un lieu unique, suspendu entre deux temps.

LE RESTAURANT

Autour d’une cuisine japonaise contemporaine empruntant quelques teintes à la gastronomie française, la carte de RAN fait la part belle à la technique de la robata, méthode de cuisson japonaise aux pierres de lave permettant de griller subtilement poissons et viandes.

Le carré d’agneau au miso rouge détonne par son originalité, la belle côte de bœuf offre des perspectives de partage qu’on retrouve tout au long de la carte.

La tradition séculaire des cuissons au feu et du cru s’ouvre à la modernité par un travail raffiné des ingrédients et des marinades.

Le tataki de bœuf, subtilement parfumé à la truffe noire, la finesse d’un carpaccio de saumon aux arômes d’agrumes japonais, la délicatesse gourmande d’un maki en tempura mêlant foie gras et anguille grillée…

Chaque dîner à la table de RAN offre une expérience remarquable – le service, qui emmène la clientèle dans un monde unique, avec des codes, un dynamisme entraînant, les silhouettes mystérieuses qui apparaissent et disparaissent au fil de la soirée et se reflètent dans les miroirs de la salle comme dans une mise en scène.

Les trois salons rythment l’espace majestueux du 8 de la rue d’Anjou, créant des espaces intimistes et conviviaux. Un élégant salon privatif permet d’accueillir des déjeuners ou dîners à l’abri des regards, jusqu’à 14 personnes.

LE BAR À COCKTAILS

Au bar comme au restaurant, le service et les barmen vêtus de carmin nous éblouissent, comme un ballet incessant qui plonge les clients au cœur même du spectacle.

On y fait escale – avant de rejoindre le restaurant ou au moment de le quitter – pour déguster des cocktails aux notes japonisantes dans une ambiance plus festive et voguer dans les halos de l’installation de néons «En suspens», signée de l’artiste Julie Gauthron.

Gauthier Zucco, chef barman du Manko Paris, signe pour RAN une carte de créations de fusion franco-japonaise inédite : Godzilla, Harakiri et autres recettes à découvrir à la carte.

LES MAITRES DES LIEUX

Chez RAN, l’artistique est au cœur du lieu. Les acteurs sont en salle et en cuisine. Le Chef Shuhei Yamashita, auparavant aux commandes du Kinugawa Vendôme de Blackcode, signe ici une carte alliant l’audace de la gastronomie

japonaise contemporaine à des incartades dans les traditions françaises … Diplômé en 2003 du réputé Tsuji Culinary Institute à Osaka, il commence à travailler dans le restaurant de son père près de Kyoto.

Il quitte ensuite l’affaire familiale pour la vie parisienne et fait ses armes dans différents établissements, avant de rejoindre en 2010 le groupe Blackcode, pour s’associer aujourd’hui à l’aventure de RAN, fort de son savoir-faire et

de son expérience.

À ses côtés, habitué des adresses mythiques parisiennes en tant qu’ancien directeur du restaurant Chez Castel, Frédéric Gerval en maître des lieux, reçoit les convives comme des amis. Un service qui s’imprègne des codes

de l’hospitalité japonaise et du savoir-vivre à la française.

UN DÉCOR SIGNÉ TRISTAN AUER

Blackcode et Moma Group ont fait appel à Tristan Auer pour concevoir un lieu contemporain alliant modernité et élégance dans un décor historique. Sa vision

esthétique et raffinée s’exprime chez RAN autour de mélanges de matières et de lumières dans l’écrin des boiseries anciennes et sublime l’esprit du lieu.

À l’Hôtel de Crillon comme aux Bains-Douches ou dans ses prestigieux chantiers privés à Londres, New York et jusque sur l’île Moustique, il travaille à la manière d’un metteur en scène, faisant de son client l’acteur

principal de son scenario et le complice permanent de sa quête d’élégance. En ambassadeur d’un art de vivre à la française, Tristan Auer mêle la modernité de son regard à l’excellence de l’artisanat d’art, pour dessiner un nouveau luxe contemporain.

Tristan Auer a grandi à Aix-en-Provence. Diplômé de l’ESAG Penninghen, il a rejoint les équipes de Christian Liaigre, puis de Philippe Starck avant de créer son agence d’architecture d’intérieur, à Paris en 2002.

LE DUO MARC ZAFFUTO & EMMANUEL D’ORAZIO À LA DIRECTION ARTISTIQUE

Directeurs artistiques & animateurs charismatiques des extravagantes nuits parisiennes, et notamment les Années Club Sandwich.

Le duo emblématique – à qui l’on doit aujourd’hui la folie du Manko Cabaret – vient nous surprendre en injectant chic & fantaisie au nouveau restaurant du 8

rue d’Anjou.

Ils nous réservent dès le week-end, DJ & Créatures emblématiques qui y feront leur show.

Côté bande-son, Florian Sailer – ayant déjà signé la programmation musicale du Bristol et du Crazy Horse – nous propose une playlist aux sonorités japonaises pop : une sélection hétéroclite qui souligne l’atmosphère de RAN et marque les esprits.

Pour le look en salle, RAN s’associe à «Nouvelle Affaire» et dévoile des tenues rouge intense, made in Paris. Une couleur significative dans la culture japonaise, considérée comme le symbole fondamental du principe de vie avec sa force, sa puissance et son éclat : une image d’ardeur et de beauté. Le personnel y défile comme une armée futuriste rappelant un film de science-fiction.

RAN – 8 rue d’Anjou – 75008 Paris

130 couverts – Ouvert tous les jours au déjeuner et dîner

Formule déjeuner à 36€

Salon privatif jusqu’à 14 personnes

Service voiturier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s