J’ai vu « La mule » de Clint Eastwood

la mule (Copier).jpg

La mule, en Vo The mule, est un biopic américain réalisé par Clint Eastwood avec  Clint Eastwood, Bradley Cooper, Laurence Fishburn, Michael Pena, Dianne West, Andy Garcia, Ignacio Serricchio, Alison Eastwood, Taissa Farmiga, Victor Rasuk, Cesar de Leon

Synopsis : À plus de 80 ans, Earl Stone est aux abois. Il est non seulement fauché et seul, mais son entreprise risque d’être saisie. Il accepte alors un boulot qui – en apparence – ne lui demande que de faire le chauffeur. Sauf que, sans le savoir, il s’est engagé à être passeur de drogue pour un cartel mexicain.
Extrêmement performant, il transporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui pousse les chefs du cartel, toujours méfiants, à lui imposer un « supérieur » chargé de le surveiller. Mais ils ne sont pas les seuls à s’intéresser à lui : l’agent de la DEA Colin Bates est plus qu’intrigué par cette nouvelle « mule ».
Entre la police, les hommes de main du cartel et les fantômes du passé menaçant de le rattraper, Earl est désormais lancé dans une vertigineuse course contre la montre

Le film La Mule est inspiré de la vie de Leo Sharp (Earl Stone dans le film), vétéran de la Seconde Guerre mondiale. Le scénario est écrit par Nick Schenk D’après l’oeuvre de Sam Dolnick. La Mule marque la seconde collaboration entre Clint Eastwood et le scénariste Nick Schenk après Gran Torino en 2008. C’est aussi la deuxième collaboration entre Clint Eastwood et Bradley Cooper ( American Sniper)

Le film est sorti le 23 janvier 2018. Il est distribué par Warner Bros. France

Clint Eastwood devant et derrière la caméra, un plaisir.  ll joue le rôle de Leo Sharp, un homme de 80 ans endetté qui décide de devenir une mule pour un mafioso mexicain. Bien évidemment un homme de 80 ans n’attire pas les flics et il a pu transporter des kilos de cocaine sans éveiller un soupçon. Clint Eastwood nous raconte l’histoire jusqu’au procès. Il aborde le sujet de la rédemption, des relations familiales. Le biopic, même si le fond est triste, ressemble à une comédie. Le personnage est malicieux. Le rythme est lent. Les scènes sont répétitives : Le vieil homme traverse les USA au volant de son pick-up. Les situations évoluent et c’est assez cocasse. Ca doit être pour cette raison que l’on ne soit pas touché par l’aspect dramatique du film. le rythme est lent

Dès le début Clint Eastwood apparait sans artifice, en vieil homme. Parfois on a l’impression qu’il y met aussi beaucoup de choses personnelles et des clins d’œil cinématographiques.

La mule est un excellent road movie intime et melancolique avec Clint Eastwood qui n’a plus rien à prouver à personne

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s