Le Louvre Lens prolonge l’exposition « Soleil Noirs »

L’exposition Soleils noirs  est prolongée jusqu’au 25 janvier 2021 au musée du Louvre à Lens.

Poétique et sensorielle, l’exposition offre une rencontre inédite avec des chefs-d’oeuvre de la peinture moderne et permet la découverte d’un art contemporain inspirant. Près de 75 ans après l’exposition mythique « Le noir est une couleur », elle propose de plonger dans l’observation  fascinante de cette tonalité au symbolisme pluriel dans les arts occidentaux, de l’Antiquité à nos jours.

Couleur du paradoxe, le noir est-il une absence de lumière, un vide, une somme réjouissante de toutes les couleurs, un éblouissement ? Codifié dans la vie et la mode, le noir constitue dans les portraits de l’Europe moderne un luxe social, une marque d’élégance ou le marqueur d’une fonction, autant qu’un plaisir pour le peintre. Le noir est aussi la couleur emblématique des modernités industrielle et esthétique. Il s’affranchit au point de devenir une substance plastique sans cesse interrogée ou réinventée, comme en témoignent les outrenoirs de Pierre Soulages.

L’exposition réunit près de 180 oeuvres, croisant les époques et les disciplines, entre peinture, mode, arts décoratifs, projections et installations. De Vélasquez aux artistes des 19e et 20e siècles comme Delacroix, Courbet, Manet, Kandinsky, Malevitch, Reinhardt, « Soleils noirs » interroge les paradoxes du noir et les mille manières dont il a inspiré les artistes.

 

 

Depuis le 10 juin 2020 et jusqu’au 25 janvier 2021 – Musée du Louvre-Lens
Lens


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s