Le calme du magnifique sanctuaire shinto Nezu-jinja à Tokyo

Le magnifique Shinto Nezu-jinja est situé dans le quartier de Bunkyo à Tokyo. Ce sanctuaire shinto,  méconnu et moins visité par les touristes que d’autres, date de la période d’Edo. Plusieurs bâtiments, dont le principal, sont désignés Biens Culturels Importants du Japon. La construction du sanctuaire est à l’initiative du prince Yamato Takeru. Il a été … Lire la suite Le calme du magnifique sanctuaire shinto Nezu-jinja à Tokyo

Le temple Hokoku-ji à Kamakura et sa forêt de Bambous

Le temple bouddhiste de l’école zen Rinzai, le temple Hokoku-ji est situé à l’est de la ville de Kamakura au Japon (un peu à l’écart). Le temple Hokoku-ji  se situe au débouché du chemin de randonnée de Gion Yama, qui longe la grande artère de Kamakura. Le temple Hokokuji était le temple de la famille Ashikaga, avant que … Lire la suite Le temple Hokoku-ji à Kamakura et sa forêt de Bambous

Le Temple Tôgan-ji à Nagoya

Le surprenant temple Tôgan-ji est un temple  bouddhiste de la secte Zen Sōtō situé dans un quartier résidentiel de Nagoya . Nagoya (名古屋市, Nagoya-shi) est la troisième ville du Japon par sa superficie et la quatrième par la population, derrière Tokyo, Yokohama et Osaka. Le temple Tôgan-ji est un lieu calme, et peu fréquenté des touristes. Le temple Tôgan-ji  a été construit par Oda … Lire la suite Le Temple Tôgan-ji à Nagoya

Le temple sōtō zen bouddhique Sengaku-ji à Tokyo

Le temple sōtō zen bouddhique Sengaku-ji  se situe dans le quartier de Takanawa, district Minato-ku, près de la gare de Shinagawa à Tokyo (Japon). Le Temple Sengaku-ji est un temple appartenant à l’école Soto Zen Bouddhique. Soto Zen Bouddhique est une forme de Bouddhisme mahayana qui insiste sur la méditation sur la posture assise Zazen qu’utilisait Bouddha pendant ses méditations. Le … Lire la suite Le temple sōtō zen bouddhique Sengaku-ji à Tokyo

Découvrir Le temple Eishô-ji (le temple d’Eishô) à Kamakura

 Le temple Eishô-ji (le temple d’Eishô) est situé à Kamakura, non loin de la gare. Ce petit temple est charmant. Il est le dernier de la ville à être réservé uniquement aux religieuses. Le temple Eishô-ji  a été fondé en 1636 par Eishoin, une des filles d’Ota Yasusuke, arrière petit-fils d’Ota Dokan, un génie du 15e siècle … Lire la suite Découvrir Le temple Eishô-ji (le temple d’Eishô) à Kamakura